Publicité
Videos

Vidéo: il refuse de porter un masque, un policier l’interpelle violemment

En Belgique, l'interpellation d'un jeune ne voulant pas porter de masque a fortement dégénéré. La scène a été filmée par un témoin et le parquet a ouvert une enquête.

Le policier en train d'interpeller le jeune qui ne veut pas porter de masque.
Le jeune skateur a été violemment plaqué au sol. Source : Twitter @DVermeyen.
2.7k Partages

Publicité

Ce samedi 25 juillet 2020, une interpellation violente a eu lieu en Flandre occidentale (Belgique). Un jeune qui ne voulait pas porter de masque de protection contre le Covid-19 a reçu du spray au poivre, en plein visage.

Le parquet a ouvert une enquête interne concernant le policier filmé par un témoin.

Il refuse de porter un masque malgré le rappel à l’ordre des agents

L’incident s’est déroulé samedi dernier, dans un « skate park » de Flandre occidentale, en Belgique. La séquence, entièrement filmée par un témoin avec son téléphone portable, fait vivement réagir les internautes.

On y voit un jeune skateur, sans masque de protection contre le coronavirus, être approché par des agents communaux. Dans un premier temps, ces derniers le rappellent simplement à l’ordre. Mais le jeune homme refuse catégoriquement de porter un masque.

Le jeune homme refusant de porter un masque.
Ce jeune skater ne voulait pas porter de masque de protection contre le Covid-19. Source : Twitter : @DVermeyen.

Les agents font alors appel à un policier motard. Lorsque celui-ci intervient, la situation s’envenime rapidement.

Publicité

Le jeune homme traite le policier de « nazi »

Alors que le policier s’approche du jeune, sans retirer son casque de moto, le skateur est toujours très véhément. Il s’obstine dans son refus de porter un masque de protection.

La discussion dégénère et le jeune homme insulte le policier de « nazi » et de « fasciste ». Le motard sort alors un spray au poivre qu’il déclenche en visant le visage.

Le jeune, plaqué au sol sans ménagement, est finalement emmené au commissariat.

Suite à la diffusion de ces images sur les réseaux sociaux, le parquet a ouvert une enquête. Le chef de la police concernée a fait savoir, auprès de Het Laatste Nieuws, sa volonté d’éclaircir l’affaire :

« Nous devons avoir une vue d’ensemble des événements. Nous évaluerons dès que possible si le policier impliqué a dépassé les limites. Si c’est le cas, des mesures appropriées seront prises. »

Signaler une erreur

Poursuivez votre lecture:


Ailleurs sur le web