Témoignages

Une femme surprend son mari de 43 ans en plein rapport avec… sa mère de 64 ans


"Je ne sais pas, c'est juste arrivé", a reconnu Tony face aux policiers. Mère et fils risquent désormais jusqu'à 20 ans de prison pour inceste.

On parle de :

À lire aussi : Un père ivre viole sa fille de 15 ans en pensant que c'était sa femme

Deux Américains résidants dans le Massachusetts risquent plusieurs années de prison pour inceste. Des faits qui remontent en mai dernier, lorsqu’une femme a surpris son mari en plein ébat avec sa propre mère, au domicile familial.

La mère explique s’être rapprochée de son fils ces derniers mois

Tony L. Lavoie et sa mère Cheryl Lavoie sont poursuivis par la justice américaine pour inceste. Le premier, âgé de 43 ans, est marié. Le 20 mai dernier, son épouse rentre au domicile familial lorsqu’elle le surprend en plein rapport avec sa mère.

Profondément choquée par la scène à laquelle elle vient d’assister, l’épouse appelle son cousin qui se rend sur place pour constater les faits. Une dispute familiale éclate et la police est appelée.

A leur arrivée sur les lieux, les agents questionnent l’homme de 43 ans. Après avoir reconnu les faits, Tony explique : « Je ne sais pas, c’est juste arrivé. »

Quant à la mère sexagénaire, elle a pour sa part expliqué s’être rapprochée de son fils ces derniers mois, sans trop savoir pourquoi.

Mère et fils plaident non coupables

Cheryl et Tony ont dû s’expliquer sur leur relation incestueuse lors d’une première audience. Face à la justice, la mère et son fils n’ont pas souhaité livrer les raisons de leur rapprochement, préférant plaider non coupables.

Le juge leur a ordonné de se tenir éloignés l’un de l’autre, dans l’attente d’une audience préliminaire fixée au 27 octobre 2020.

Aux Etats-Unis, les lois concernant l’inceste varient énormément d’un Etat à l’autre.

Les peines les plus sévères sont entre autres appliquées dans le Massachusetts, la Virginie, le Texas et l’Oregon. Des Etats dans lesquels les prévenus jugés pour inceste risquent jusqu’à 20 ans de prison.

D’autres Etats américains se montrent toutefois encore plus intransigeants vis-à-vis des relations incestueuses. En Georgie, l’inceste peut-être puni de 30 ans de prison et dans le Wisconsin, 40 ans de prison peuvent être requis.

Dans les états du Nevada, du Montana, de l’Idaho et du Michigan, une peine de prison à perpétuité peut même être prononcée.

Signaler une erreur