Témoignages

Une femme demande le divorce à cause d’une séance photo


Une femme a remarqué un détail sur une photo de famille. Elle ne se doutait pas que ça détruirait irrémédiablement son mariage.

La vie de Susan a basculé après qu’elle a découvert le terrible secret que cachait son mari. Et dire qu’elle ne s’en est rendue compte qu’en regardant une photo de famille avec leurs deux enfants, quinze ans après leur mariage. Comment est-ce qu’elle a pu rater ça depuis tout ce temps ? Et lui, comment a-t-il pu ?

À lire aussi : Une femme en surpoids après l'accouchement est responsable du divorce selon Norbert

Un désenchantement total

La vie peut parfois être surprenante. Alors qu’elle avait tout ce qu’elle a toujours voulu : une belle carrière professionnelle, un mari et deux magnifiques enfants, Susan a vu sa vie bouleversée d’un coup. Un désenchantement total pour la mère de famille qui a décidé de prendre les dispositions nécessaires, à commencer par le divorce. Mais avant d’entrer dans les détails, commençons par le début. 

Illustration – Crédit photo : © Unsplash

Susan, 38 ans, et son mari, John, 45 ans, se connaissaient depuis l’université. Les deux amoureux formaient un couple solide. Leur complicité et leur soutien mutuelle furent telles qu’ils donnaient l’impression de pouvoir tout surmonter, tant qu’ils étaient ensemble. C’était vraiment le genre de couple à pouvoir célébrer leurs noces de Chêne. 

Au fil des ans, ils se sont mariés et ont décidé d’emménager dans une plus grosse et plus belle maison. Ils pouvaient se le permettre car chacun de son côté rencontrait un succès fulgurant dans sa carrière. 

Puis, vint s’ajouter à tout ce bonheur l’arrivée de leur fille. Quelques années plus tard, venait le petit frère. Si pour Susan leur vie semblait épanouie, John, lui avait déjà commis l’innommable. Mais ce n’était qu’une question de temps avant que sa femme ne découvre tout.

Illustration – Depositphotos

Une nervosité anormale

Pris par un coup de tête, Susan avait décidé un d’organiser un shooting photo familial. Pour ce faire, elle contacta un photographe rencontré par l’intermédiaire d’un collègue. Et à son plus grand bonheur, ce dernier lui dit que le shooting pouvait se faire le lendemain si elle le souhaitait. 

Concernant ce photographe, ils ne l’avaient pas vu depuis quelque temps, mais ils le connaissent bien. D’ailleurs, ce dernier leur rendait souvent visite dans leur maison. Le couple a toujours apprécié sa compagnie.

C’est donc ainsi, par une belle journée ensoleillée que la petite famille posait devant l’objectif, glace à la main. Mais Susan finit par remarquer que John n’était pas du tout à l’aise. Cela ne l’étonnait guère vu qu’elle savait à quel point son époux n’aimait pas qu’on le prenne en photo. Elle s’en amusait plus qu’autre chose. 

Toutefois, pendant toute la durée de la séance photo, John avait vraiment du mal à rester calme devant l’objectif. Il avait tout le temps un sourire nerveux sur le visage et semblait très tendu et crispé. Susan ne le savait pas encore, mais ce photographe venait d’immortaliser la preuve probante de ce que John voulait cacher depuis toutes ces années. 

Le visage du père de famille était devenu très pâle, et il se comportait d’une manière encore plus étrange. Ce n’était pas du tout normal. Finalement, Susan détendit un peu l’atmosphère et discuta avec le photographe pour savoir quand est-ce qu’il pourrait leur envoyer les photos. Et pendant qu’ils parlaient, elle voyait que John était toujours aussi nerveux. John, que caches-tu donc ainsi ? 

Illustration – Depositphotos

Susan pense à l’improbable

Le lendemain de la séance photo, Susan était ravie car le photographe lui avait déjà envoyé les photos par mail. Elle avait hâte de rentrer pour les visionner. Les clichés étaient magnifiques. Et alors qu’elle les défilait, son attention a été attirée par l’un d’entre eux. C’était la photo où toute la petite famille apparaissait tout sourire mais où son mari semblait très mal à l’aise.

En voyant ce cliché, elle se demandait pourquoi John avait agi aussi étrangement ce jour-là. Pourquoi il avait autant transpiré et s’était énervé juste avant la séance photo ? Et c’était quoi tous ces regards étranges échangés avec le photographe ? Toutes ces questions remuaient dans sa tête. Soudain, un détail l’interpella. 

Elle ne pouvait pas y croire. Où était-elle ? Son mari n’avait plus son alliance sur la photo. À la place, c’était une autre bague – un cadeau de quelqu’un qu’il disait être « un ami d’enfance ». Le doute commençait à l’habiter. Elle était sûre qu’il l’avait fait exprès. Mais pourquoi ? Pourquoi avoir enlevé son alliance uniquement ce jour-là, devant ce photographe ? 

Crédit photo : © Unsplash

Puis, ça a fait tilt dans sa tête. Elle s’était remémorée la nervosité de son mari devant la caméra ainsi que son attitude envers le photographe. Elle ne voulait pas y croire, mais… Et si… Et si John était amoureux de cet homme ? Cela lui paraissait invraisemblable mais suite aux événements qui se sont produits, c’était la seule explication plausible. 

« Je veux divorcer »

Résolue à confronter son mari, elle décida de confier ses enfants à des proches afin d’être seule avec ce dernier. Il lui fallait des réponses qui lui permettraient d’ôter tous ces doutes. 

Une fois rentré à la maison, John vit Susan, assise dans le salon, le visage très sombre. Il connaissait sa femme. Il savait très bien qu’il allait être confronté à une multitude de questions mais il ne savait pas encore de quoi elle allait l’accuser cette fois-ci. 

Assis face à face, après une longue discussion, John finit par admettre toute la vérité. Il lui avoue qu’il avait effectivement eu une relation avec le photographe. Susan est restée sidérée par ses propos. Autant par son infidélité que l’identité de celui avec qui il l’avait fait. 

Crédit photo : foozine

Non seulement, elle se disait que depuis tout ce temps, elle ne suffisait pas à son mari, mais elle se demandait également s’il l’avait réellement aimée ne serait-ce qu’un instant. Cette vérité qu’il venait de lui jeter à la figure venait, en un instant, de la désassembler. 

Finalement, avec beaucoup de calme, elle murmura à son mari : « C’est bon, chéri. Je te pardonne ». Néanmoins, « Je veux divorcer. » Toutefois, loin de se haïr, le couple a décidé de garder contact. Et avec le temps, leur amour a fini par se substituer en une amitié aussi solide que celle qu’ils avaient à l’université. Après tout, Susan l’avait réellement aimé et rien n’enlevait le fait qu’il restait toujours ce père formidable pour ses enfants.

Signaler une erreur