Société

Masques obligatoires pour les plus de 11 ans : qui va payer ?

rentrée scolaire Masque obligatoire pour les plus de 11 ans : qui les paie ?
Qui va régler la facture, l'Etat ou les foyers français ?

Dès le 1er septembre, les masques seront obligatoires dans les espaces clos, y compris les collèges et lycées. L'achat des masques pour les plus de 11 ans représente donc un budget qu'il convient de prendre en compte. Qui va payer, les familles ou bien les établissements scolaires ?

Jeudi soir sur France 2, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a fait savoir que le port du masque serait « systématique pour les enfants de plus de 11 ans« .

Une mesure qui s’applique aux « espaces clos » que sont les collèges et lycées, « et pas seulement quand il n’y a pas de distanciation physique« .

Dès lors, une question se pose : qui va assumer le coût financier d’une telle mesure ?

À lire aussi : ARS 2020: l'Allocation de rentrée scolaire ne pourrait finalement plus être versée sur votre compte bancaire

le port du masque dans les collèges et lycées dès la rentrée scolaire: une décision saluée par les enseignants

Dès l’annonce du caractère obligatoire du port du masque dans les établissements du secondaire, le syndicat Snes-FSU a réagi.

« Ça va dans le bon sens, celui de la sécurisation de la rentrée de la protection des élèves et des personnels », a ainsi salué Sophie Vénétitay, membre du premier syndicat du secondaire.

Si la mesure était donc attendue par les professeurs, l’était-elle du côté des foyers français ? Alors que la rentrée est synonyme de dépenses, les masques viennent donc d’ajouter à la liste des fournitures scolaires. Qui doit s’acquitter de la facture ?

Le masque obligatoire dans le secondaire : une dépense à la charge des familles

Le coût engendré par l’achat de masques obligatoires n’est pas négligeable pour les foyers français. D’après Le Parisien, « le budget pour une famille de quatre personnes avec deux enfants de plus de 11 ans s’élève à 96 euros par mois pour des modèles lavables et à 228 euros pour des masques à usage unique« .

Face à ce constat, l’Etat va-t-il financer les masques obligatoires pour les élèves des collèges et lycées ? Pour l’instant la réponse est non, la dépense revient donc aux familles.

« Il faut aller au bout de la logique et les fournir gratuitement aux élèves »,

soutient pour sa part Sophie Vénétitay.

Un avis vers lequel abonde également Rodrigo Arenas, co-président de la fédération de parents d’élèves FCPE. « Il est évident qu’en France le masque doit être pris en charge par la puissance publique dans les écoles, comme il l’est dans les entreprises par les employeurs, sinon on organise l’inégalité ».

Pour l’instant, le ministère de l’Education affirme sur son site internet qu’il « appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants ». Une exception sera toutefois faite pour les familles « en grande difficulté financière« , comme l’a expliqué Jean-Michel Blanquer.

« Si des familles sont en grande difficulté, nous sommes en situation de fournir des masques aux élèves qui en ont le plus besoin », a fait savoir le ministre de l’Education nationale, tout en soulignant que l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été revalorisée de 100 euros.

Signaler une erreur