Société

Loire : le corps sans vie d’un nouveau-né découvert dans un sac plastique à Roanne


Deux promeneurs ont fait une découverte macabre à Roanne. Le cadavre était en état de décomposition, plusieurs questions restent sans réponse.

À lire aussi : Décès de Sébastien Demorand (MasterChef) : la réaction bouleversée de Carole Rousseau

Les deux promeneurs se baladaient tranquillement, ils se trouvaient sur une zone située derrière la SPA, elle est interdite au public à cause de la pandémie de coronavirus. Ils ont alors remarqué un sac en plastique, plongé dans la Loire, retenu par des branches. Intrigués, ils se sont approchés. Grande fut lors surprise en ouvrant le paquet, ils ont eu un haut-le-cœur, la dépouille d’un nouveau-né se trouvait à l’intérieur.

Le cadavre dérivait depuis un certain temps

Une odeur pestilentielle a assailli les narines des promeneurs quand ils ont ouvert le sac en plastique. D’après les précisions fournies par France Bleu Saint-Étienne Loire, ils pensaient avoir constaté « un petit bout du cordon ombilical. » Abdelkrim Grini, le procureur de Roanne, a également précisé quelques détails.

Les autorités estiment que le corps serait celui d’une petite fille. Et surtout, au vu de sa décomposition, le sac « a dû dériver sur une centaine de mètres ou quelques kilomètres. » Pour information, la zone se trouve à environ 1 km, en aval du pont de la Loire.

L’autopsie déterminera la suite de l’affaire

Le parquet de Roanne a immédiatement ouvert une enquête pour meurtre sur une mineure de moins de 15 ans. Afin de mieux comprendre les circonstances et connaître le moment du décès, il a ordonné une autopsie. L’Institut médico-légal de Saint-Étienne pratiquera l’examen cette semaine.

Le résultat permettra de répondre à plusieurs questions : « La mère était-elle dans un déni de grossesse et a-t-elle accouché d’un enfant mort-né ? L’enfant était-il vivant et a-t-il été tué ? » Le parquet prendra une décision sur la suite judiciaire de cette affaire quand il aura tous ces éléments.

Source : LeParisien

Signaler une erreur