Société

Le déconfinement du 15 décembre pourrait être annulé, d’après les derniers chiffres de l’épidémie


L'objectif de 5 000 cas de contamination par jour semble difficilement atteignable. C'est pourtant le seuil fixé par Emmanuel Macron pour entamer la seconde phase du déconfinement. Si nous ne parvenons pas à inverser la tendance dans les jours qui viennent, les fêtes de fin d'année pourraient être compromises. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

Mardi 24 novembre, le président de la République faisait part de bonnes nouvelles tout en se montrant prudent. Emmanuel Macron soulignait le fait qu’il fallait « poursuivre les efforts » pour réussir ce déconfinement.

À lire aussi : Deux vaccins dès la mi-décembre en France ? L'UE pourrait donner son feu vert

Les 5000 contaminations journalières sont encore largement dépassées

Après avoir annoncé un déconfinement en trois étapes, le président insistait également sur un point : le confinement ne sera levé que lorsque le seuil des 5 000 contaminations journalières ne sera plus dépassé. Or, les hôpitaux français sont encore surchargés, bien que le confinement ait permis d’éviter le pire.

Au 1er décembre 2020, la France compte 2 230 571 cas confirmés, soit 8 083 de plus par rapport au bilan publié par Santé Publique France la veille. Le seuil des 5 000 contaminations est encore donc loin d’être atteint.

Sur les sept derniers jours, 9 047 nouvelles hospitalisations ont eu lieu. Parmi ces malades, 1 309 sont en réanimation. Santé Publique France recense également 100 départements en « situation de vulnérabilité élevée », ainsi que 3 240 clusters en cours d’investigation.

Emmanuel Macron contraint d’annuler le déconfinement du 15 décembre ?

Une lueur d’espoir persiste toutefois. En effet, une légère diminution du nombre de nouveaux cas confirmés est observée depuis quelques jours. En milieu hospitalier, bien que la saturation ne soit jamais loin, la diminution du nombre de nouvelles hospitalisations se confirme aussi.

Cependant, arrivera-t-on à ne pas dépasser le seuil de cas journaliers fixés par Emmanuel Macron ? Rien n’est moins sûr. D’ailleurs, le chef de l’Etat a récemment annoncé des mesures pour empêcher les Les Français de skier à l’étranger. Craint-il de voir grimper inexorablement le nombre de contaminations ?

Le président comme les différents organismes de santé français ne cessent de le marteler : la situation est loin d’être sous contrôle. « Il est important que la population respecte les recommandations de prévention », rappelle Santé Publique France. Le prolongement ou non du confinement est donc entre nos mains.

Signaler une erreur