Société

Coronavirus : les bars ferment dès demain à Paris

Un bar à Paris.
Les gérants de bars parisiens sont très inquiets quant à l'avenir de leurs établissements. Source : Depositphotos.
1 Partage

Les bars de Paris et de sa petite couronne s'apprêtent à baisser leurs rideaux. Une situation qui fait craindre le pire aux professionnels de ce secteur.

à découvrir

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 en Ile-de-France, des mesures « contraignantes » vont entrer en vigueur à Paris, dès ce mardi 06 octobre 2020.

Paris et sa petite couronne placés en zone d’alerte maximale

Paris est passée en zone rouge, ainsi que sa petite couronne. Le seuil d’alerte maximale ayant été franchi, des restrictions vont devoir être appliquées dès demain. De nouvelles mesures sanitaires ont été d’ores et déjà annoncées par Matignon ce dimanche 04 octobre. Elles concernent notamment les facultés, mais aussi les bars.

Dès dimanche soir, le gouvernement a donc détaillé plusieurs restrictions pour lutter contre la propagation du coronavirus dans la capitale. Désormais, les salles de classe et les amphithéâtres des universités ne pourront être remplies qu’à 50 % de leur capacité maximum.

En ce qui concerne les bars de Paris et sa petite couronne, leur fermeture a été décrétée. Dès mardi 06 octobre 2020, ces établissements devront baisser le rideau pour au moins 15 jours.

Les bars de Paris et sa petite couronne ferment : un coup dur pour un secteur déjà sinistré

Demain, les bars de la capitale, mais aussi ceux des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne n’ouvriront pas. Une décision difficile à entendre pour les professionnels de ce secteur, déjà fortement impacté par le Covid-19 et ses conséquences.

Dimanche soir, l’Union des métiers des industries de l’hôtellerie (Umih) s’est dite « extrêmement alarmée » par l’entrée en vigueur de ces mesures. Des restrictions qui vont un peu plus affaiblir des établissements dont les finances ont été durement impactées par la crise sanitaire.

Les restaurateurs et gérants de bars du reste de la France craignent que de telles mesures s’étendent à l’ensemble du pays. Pour l’heure, le gouvernement ne souhaite pas fermer la totalité de ces établissements, même dans les grandes villes comme Lyon et Grenoble. A Aix-en-Provence et Marseille, les restaurants et bars peuvent enfin rouvrir leurs portes, après avoir été contraints de baisser leurs rideaux il y a une semaine.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web