Société

Cette jeune mère de famille se plaignait de simple migraine mais nous quitte quelques jours plus tard

Eric Broadway / Facebook
9 Partages

Qui sait, cela pourrait sauver des vies.

Parfois, il nous arrive d’ignorer certains symptômes d’apparence bénigne, mais qui cache une maladie peut-être très grave, souvent même fatale ! Pour éviter le pire, il est essentiel de consulter rapidement un médecin pour que la maladie soit traitée à temps…

Charlotte Lee Broadway, une jeune femme originaire de la Caroline du Nord (États unis), a vécu le même cas. Mais pour cette mère de quatre enfants, il était déjà trop tard…

C’est pourquoi, son mari Éric, désire partager son histoire pour sensibiliser un maximum de personne !

Le couple s’est connu à l’école avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Plus tard, ils se sont mariés et ont eu quatre enfants. Rien ne semblait venir gâcher ce bonheur parfait si ce n’était les migraines dont souffrait la jeune mère de famille fréquemment…

[quads id=5]

Mais qui aurait pu croire que de simples maux de crâne pouvaient cacher une terrible maladie ?

Le 1er avril 2017, la jeune maman a dû être admise aux urgences tellement sa migraine était insupportable.

« Étant donné que Lee souffrait fréquemment de migraines, son mal de tête ne me préoccupait pas vraiment à ce moment », racontait son mari lors d’une interview pour WCNC. Mais les examens ont révélé une effrayante réalité :

Lee souffrait d’un anévrisme cérébral et risquait à tout moment de faire une hémorragie intracérébrale.

En effet, un caillot s’est formé dans l’un de ses vaisseaux sanguins qui irriguaient son cerveau. Comme ce vaisseau était très affaibli, il risquait de rompre à tout moment et de provoquer une hémorragie…

Malheureusement, c’est ce qui arriva et la jeune mère de 42 ans a succombé deux jours à peine après son hospitalisation…

D’après les médecins, Lee aurait pu être sauvé si son anévrisme cérébral avait été détecté à temps. Grâce à une opération, il est effectivement possible d’enlever le caillot sanguin et d’éviter des risques de complications fatales.

D’après les médecins, voici les symptômes qui pourraient indiquer un anévrisme cérébral et qu’il ne faut surtout pas négliger :

[quads id=9]

– Maux de tête fréquents et insupportables,

– Faiblesse musculaire au niveau des bras et des jambes,

– Convulsions,

– Évanouissements ou pertes de conscience,

– Absence de sensibilité d’une partie du visage.

Il ne s’agit pas ici de devenir hypocondriaque au point de paniquer au moindre signe anormal. Mais l’essentiel est de consulter rapidement un médecin pour vérifier que la présence d’un ou de plusieurs de ces symptômes ne cachent pas une terrible maladie…

Pour sensibiliser un maximum de gens sur les symptômes d’un anévrisme cérébral, d’un AVC, d’une crise cardiaque, ou de toute autre maladie grave et mortelle, n’oubliez pas de partager ces informations avec tous vos contacts ! Qui sait, cela pourrait sauver des vies.

Signaler une erreur

.

9 Partages

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer