Savoir

Pourquoi notre nez et nos oreilles grandissent-ils toute la vie ?


Avec le temps, nous arrêtons de grandir excepté notre nez et nos oreilles. Un phénomène qui n'est pas dû à notre croissance en elle-même, mais à une combinaison de facteurs. Explications.

On parle de :

Avec l’âge, nous avons tendance à rapetisser et non grandir. Il semblerait pourtant que notre nez et nos oreilles ne suivent pas cette courbe. Pourquoi ? Nous avons en effet tous en tête les visages de nos grands-parents, dont les oreilles et le nez paraissent plus longs. Est-ce une déformation de l’esprit ? Non !

À lire aussi : Brésil: des plongeurs se retrouvent nez à nez avec un anaconda géant de 7 mètres de long

Avec l’âge, les lobes d’oreilles et le nez s’affaissent bien vers le bas

Les personnes âgées possèdent bien des oreilles et un nez sensiblement plus longs que les plus jeunes. Un phénomène en premier lieu dû à la perte d’élasticité de la peau causée par la vieillesse. Une transformation qui s’accélère avec la gravité, laquelle fait pendre vers le bas le nez et les oreilles.

Cette transformation ne se fait pas du jour au lendemain. En cinq décennies, les lobes s’affaissent en moyenne de 0,22 mm par an, rapporte CNews. Au total, les oreilles s’allongent d’environ 1 cm en 50 ans. Le cartilage qui compose ces parties de notre corps est également impacté par le vieillissement de l’organisme. Les fibres qui le composent se détériorent au fur et à mesure des années.

Le cartilage présent dans notre nez et nos oreilles devient moins ferme et ne parvient plus à les soutenir correctement. Ce phénomène touche particulièrement le bout du nez, qui emporté par le poids a tendance à s’affaisser facilement vers le bas.

Personne âgée avec le nez et les oreilles longs
Nos lobes d’oreilles s’allongent d’environ 1cm en cinquante ans. Image d’illustration.

Un phénomène naturel dû à l’âge, démontré par une étude scientifique

Tout ceci a été constaté par les scientifiques lors d’une étude britannique, en 1993. Les chercheurs se sont intéressés à 206 personnes de 30 à 93 ans. Les oreilles des participants ont été mesurées et celles-ci se sont bien « agrandies » d’environ 0,22 millimètre par an.

Autre fait à prendre en compte : l’ensemble de notre visage perd en élasticité et en volume avec le temps. Résultat, la sensation que notre nez et nos oreilles « grandissent » est renforcée par l’allongement global de notre visage.

Pourquoi la peau perd-elle en élasticité lorsque nous vieillissons ?

Mais au fait, pourquoi la peau perd-elle en élasticité avec le temps ? Dès nos 30 ans en moyenne, les premières rides apparaissent. En cause : le renouvellement des cellules qui est plus lent. Les cellules cutanées qui ne fonctionnent plus ne sont plus aussi bien éliminées. Elles s’accumulent et alourdissent la peau.

Les fibres de collagène, essentielles au soutien des tissus, se détériorent également et n’assurent plus le bon maintien de notre épiderme. Pour finir, la peau perd aussi en hydratation lorsque nous prenons de l’âge. Les glandes sébacées se dégradent et n’assurent plus leur rôle hydratant. Conséquence : avec la gravité, nos tissus tombent vers le bas et les rides se créent. Rien de tout cela ne semble réjouissant, mais rassurez-vous : les rides donnent du charme !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur