Santé

Un nouveau virus baptisé Cristoli découvert en France grâce au Covid-19


Un nouveau virus a été découvert par des scientifiques à Créteil, en France. Baptisé Cristoli, ce virus a été mis en exergue par une technique de séquençage employée par l’équipe chinoise à l’origine de la découverte du Covid-19.

Une équipe de scientifiques basée à Créteil (Val-de-Marne) a été chargée de réaliser une biopsie cérébrale suite au décès inexpliqué d’une patiente. Cette femme de 58 ans, atteinte d’une forte fièvre, souffrait en réalité d’une encéphalite mortelle. En étudiant les causes de son décès, les chercheurs ont découvert un nouveau virus. Ce virus a été baptisé Cristoli en référence aux Cristoliens, les habitants de Créteil.

À lire aussi : Distanciation sociale : ce prêtre baptise l’enfant avec un pistolet à eau

Un virus révélé par le même processus ayant permis la découverte du Covid-19

Les virologues français, qui exercent à l’hôpital Henri Mondor à Créteil, détaillent leurs recherches dans la revue scientifique Emerging Infectious Diseases. Leur découverte a pu être réalisée grâce à la méthode utilisée par les scientifiques chinois ayant découvert le Covid-19 : le séquençage complet du génome.

Le séquençage complet du génome, technique baptisée plateforme NGS, s’appuie sur des prélèvements (sang, urine, crachats, selles…). Les acides nucléiques sont ensuite prélevés afin de les séquencer entièrement. Dans le cas de la patiente décédée du virus Cristoli, cette technique a été appliquée sur une biopsie cérébrale.

L’Institut Mondor de recherche médicale explique : « Le séquençage complet du génome a révélé l’expression à haut niveau d’un facteur de virulence, ce qui pourrait expliquer la gravité de l’infection ».

Contacté par Le Parisien, Jean-Michel Pawlotsky, chef du pôle de biologie médicale à Mondor, détaille :

Ces nouveaux virus sont « transmis par des insectes, souvent des moustiques, mais sont rarement responsables de maladies graves. La plupart des transmissions sont asymptomatiques ».

Un scientifique observant le Cristoli virus, découvert grâce à la crise du Covid-19
Source : Pexels

Cristoli : un nouveau virus transmis par les moustiques et encore méconnu des scientifiques

Le virus Cristoli, mis en exergue grâce au séquençage complet du génome, fait partie d’une famille de virus déjà connue : les bunyavirus. Ces virus, qui peuvent donc être transmis par une piqûre de moustique, ne déclenchent pas forcément de graves maladies.

Dans le cas de la patiente décédée, le Cristoli virus, classé dans la famille des virus neurologiques, s’est avéré mortel. Ce virus a déclenché une grave encéphalite. La patiente était déjà fortement immuno-déprimée et souffrait de plusieurs maladies.

Des inconnues persistent toutefois au sujet du virus Cristoli et de la manière dont la patiente l’a contracté. Les chercheurs, qui estiment probable qu’elle ait été infectée en France, n’ont pas encore découvert comment. Les scientifiques ne connaissent pas non plus le temps d’incubation de la maladie. Autre inconnue liée au virus Cristoli : la maladie touche-t-elle tout le monde de manière similaire ? Les symptômes sont-ils différents d’une personne à une autre ?

Un nouveau virus qui n’est pas un danger direct pour l’humanité, comme l’est le Covid-19

Les chercheurs tiennent toutefois à rassurer : la découverte du virus Cristoli ne suggère pas une nouvelle épidémie.

« Il s’agit là d’un seul cas, isolé, sans la moindre commune mesure avec le coronavirus. Pour l’instant, rien n’indique qu’il circule sur le territoire », souligne Jean-Michel Pawlotsky.

Signaler une erreur