Santé

pourquoi tourner sur le ventre les malades du Covid-19 peut leur sauver la vie ?


Alors que la pandémie de Covid-19 continue de faire de nombreux morts, certaines pratiques pourraient aider à sauver des vies, comme l'explique le docteur Matthieu Jeannot.

On parle de :

L’OMS le rappelle régulièrement : la pandémie de coronavirus n’est pas terminée. Alors que le masque de protection est désormais obligatoire dans les lieux clos, certaines pratiques peuvent contribuer à sauver des vies.

Interrogé par nos confrères du Dauphiné, le Dr Matthieu Jeannot explique pourquoi tourner sur le ventre les patients en réanimation peut les aider à guérir.

À lire aussi : Covid-19 : de nombreux malades en provenance d'Algérie font craindre une seconde vague en France

La position ventrale, efficace pour améliorer la respiration

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la position ventrale est efficace pour améliorer la respiration. Pour le comprendre, il faut en premier lieu se pencher sur le mode de fonctionnement du virus.

« Il attaque l’intérieur des poumons, qui deviennent irrités, enflammés, et donc poreux »,

explique le Dr Jeannot au Dauphiné.

« L’eau qui est dans le sang va inonder certaines zones du poumon. Ensuite, si le patient reste couché sur le dos à l’hôpital, ce liquide va obéir à la loi de la gravité, et se déposer à l’arrière des poumons, vers le dos. »

Le spécialiste continue en expliquant qu’une grande quantité de ce liquide arrive alors dans les zones infectées et « en ressort sans que le poumon ait pu l’oxygéner au passage ».

Un patient en réanimation à l'hôpital.
La position ventrale est souvent employée par le personnel soignant, pour soigner les malades du Covid-19 en réanimation.

L’avant des poumons constitue généralement une zone moins atteinte que l’arrière et de ce fait, fonctionne mieux. C’est pourquoi le personnel hospitalier a souvent recourt à la position ventrale, ou décubitus ventral, pour aider les patients à s’oxygéner.

Le décubitus ventral est moins risqué

Une étude chinoise publiée sur le site de l’American Thoracic Society prouve l’intérêt de la position ventrale chez les patients en détresse respiratoire aigüe. Selon cette étude, le décubitus ventral présente plusieurs avantages pour les fonctions pulmonaires, en redirigeant le sang vers l’avant des poumons.

Pour mener à bien cette étude, les scientifiques ont observé le rétablissement de patients ayant bénéficié d’un placement ventral et celui de malades placés sur le dos.

« Il ne s’agit que d’un petit nombre de patients, mais notre étude montre que de nombreux patients n’ont pas rouvert leurs poumons sous une pression positive élevée et peuvent être exposés à plus de risques que de bénéfices, analyse le scientifique. En revanche, la fonction pulmonaire s’améliore lorsque le patient est en position couchée sur le ventre », souligne le docteur Qiu, l’un des co-auteurs.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur