Santé

Les médecins découvrent un ver solitaire de 18 m dans son intestin

Un ver solitaire de 18 mètres de long
Les chercheurs posent fièrement aux côtés du ver solitaire de 18 mètres de long. Crédits : capture d'écran Viral Press / Parasitic Disease Research Center.
3 Partages

Le Thaïlandais de 67 ans était un adepte des viandes crues. Après avoir développé d'importants troubles intestinaux, il s'est rendu à l'hôpital. Les médecins lui ont appris qu'un ver solitaire avait élu domicile dans son organisme. Ce qu'ils ne savaient pas encore, c'est que le parasite en question mesurait 18 mètres de long !

Pour cet homme qui préfère rester anonyme, les viandes crues n’auront plus jamais la même saveur. Ce Thaïlandais de la province de Nong Khai se plaignait d’importants maux de ventre et de flatulences « extrêmes ». Il s’est alors rendu à l’hôpital.

Le plus long ver solitaire observé en 50 ans

Là-bas, les soignants lui ont demandé un échantillon de selles et l’ont envoyé pour analyse au Centre de recherche sur les maladies parasitaires, dans la province de Nakhon Ratchasima. Les tests effectués en laboratoire ont démontré que le prélèvement en question contenait 28 oeufs de ténia, plus communément appelé ver solitaire.

Un ver solitaire de 18 mètres de long
L’équipe médicale récupère le ver solitaire. Capture d’écran Viral Press.

Le patient a alors reçu un traitement vermifuge destiné à faire sortir le ver en question de son intestin, explique le Dailymail. Dès le lendemain, soit le 20 mars dernier, le parasite est sorti par le rectum du Thaïlandais. L’homme et les soignants ont alors pu constater la taille impressionnante de ce dernier : 18 mètres de long.

Un ver solitaire de 18 mètres de long
Les chercheurs mesurent le ver solitaire. Crédits : Parasitic Disease Research Center.

Pour le mesurer, l’équipe médicale a récupéré l’ensemble des bouts de ver expulsés pour les disposer côte à côte, sur un tapis rouge. Jamais les médecins n’avaient observé un tel spécimen. Visiblement, le ver solitaire avait eu le temps de se développer à son aise dans l’organisme du patient. Les spécialistes estiment que ce parasite provient de la viande de boeuf crue, un met que le patient avait pour habitude de déguster. Le Thaïlandais va désormais devoir changer de régime alimentaire.

Un ver solitaire de 18 mètres de long
Le ver solitaire qui se trouvait dans l’intestin du patient Thaïlandais mesure 18 mètres de long. Crédits : Parasitic Disease Research Center.

Le personnel du Centre de recherche sur les maladies parasitaires de Nakhon Ratchasima précise qu’un tel ver peut vivre 30 ans dans l’organisme d’une personne. Il s’agit du plus long « taenia saginata » jamais observé en 50 ans, rapporte Thaivisa.

Le « taenia saginata » adulte mesure généralement 4 à 10 mètres de long

Le « taenia saginata » est une sorte de ver plat pouvant se développer dans l’organisme humain via l’ingestion de viande bovine. A la différence du « teania solium », provenant de la viande de porc, ce parasite ne provoque pas de complications graves. Le plus souvent, ce type de ténia se loge dans l’intestin après avoir consommé de la viande crue ou peu cuite, déjà parasitée.

Adulte, un ténia peut atteindre la taille de 4 à 10 mètres de long. Les personnes infectées s’en aperçoivent généralement en allant aux selles, car celles-ci contiennent alors des bouts de ver. Les patients rapportent également des démangeaisons au niveau du derrière, ainsi que des maux de ventre et des flatulences.

Signaler une erreur

.

3 Partages

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer