Publicité
Santé

Coronavirus : un pays d’Europe prolonge l’état d’urgence jusqu’au 15 octobre

Alors que plus de 35 000 Italiens sont déjà morts du coronavirus, Giuseppe Conte est alarmant : « Le virus continue d'évoluer », affirme-t-il.

Un médecin en Italie, protégée contre le coronavirus.
L'Italie fait partie des pays européens les plus touchés par le Covid-19.
3 Partages

Publicité

L’Italie, qui a instauré l’état d’urgence depuis le 31 janvier, le prolonge jusqu’en octobre 2020. Une décision qui permet à l’exécutif de renforcer ses pouvoirs, tout en octroyant des moyens supplémentaires aux hôpitaux.

L’annonce du prolongement de l’état d’urgence en Italie révolte l’opposition, qui y voit un renforcement du pouvoir en place. Pour le gouvernement, il s’agit avant tout de freiner la propagation du virus sur le territoire.

En Italie, « le virus n’a pas achevé sa course »

La prolongation de l’état d’urgence en Italie a été adoptée par 157 voix contre 125, par les membres de la chambre haute du Parlement.

Cet état d’urgence avait été instauré dans le pays, suite à la confirmation de deux cas de Covid-19 à Rome. Entré en vigueur le 31 janvier 2020, il ne devait durer que six mois.

Pour le chef du gouvernement, l’épidémie de coronavirus est encore loin d’être terminée, en Italie.

Publicité

« Le virus continue d’évoluer et n’a pas achevé sa course. Il serait incongru de suspendre abruptement une mesure aussi efficace »,

a-t-il martelé face au Sénat.
Un italien protégé contre le coronavirus.
En Italie, plus de 35 000 personnes sont décédées du coronavirus. Source : PXHere.

L’adoption de l’état d’urgence permet au gouvernement de renforcer ses pouvoirs, nationaux comme régionaux. L’exécutif peut ainsi proclamer plus facilement des zones « rouges » et dégager des moyens supplémentaires pour les hôpitaux régionaux.

Pour les adversaires de Giuseppe Conte, la pandémie en Italie ne nécessite pas la prolongation de l’état d’urgence. Pourtant, le pays qui a été l’un des plus touchés par le Covid-19 en Europe, compte encore de nombreux malades.

Publicité

35 000 Italiens décédés du nouveau coronavirus

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en Italie, près de 35 000 Italiens en sont morts. Au total, environ 246 500 personnes ont été contaminées par le virus.

Des contaminations qui sont en baisse depuis trois mois. Toutefois, 289 nouveaux cas de coronavirus se sont déclarés durant les dernières 24 heures. Six décès supplémentaire causés par le virus sont également à déplorer.

L’Italie, qui a rouvert ses frontières le 03 juin 2020, ne permet pas encore aux ressortissants de 13 pays « à risque » de séjourner sur son territoire.

Signaler une erreur

Poursuivez votre lecture:


Ailleurs sur le web