Santé

AstraZeneca et thromboses : quels sont les symptômes ?

Une thrombose
Comment reconnaître une thrombose ? Image d'illustration.

Plusieurs cas de thromboses ont été observés chez des personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca. Quels sont les symptômes généraux de la thrombose ?

Depuis le début de la campagne de vaccination, des cas de thromboses ont été observés chez certaines personnes vaccinées avec le produit AstraZeneca. La France a ainsi enregistré trois cas de thromboses reconnues par l’Agence européenne des Médicaments (EMA) comme liées à ce vaccin. De quoi provoquer des inquiétudes.

Les thromboses liées à AstraZeneca : des cas « très atypiques »

L’Agence européenne du médicament (EMA) tient à rappeler qu’il s’agit de thromboses rares, dont les conséquences sont toutefois graves, rapporte FranceInfo. En effet, les thromboses observées chez les patients vaccinés impactent « les grosses veines », précise l’EMA, qui souligne également leur localisation : « cérébrale en majorité, mais également digestive ».

Plusieurs spécialistes européens se sont rapidement montrés tranchés sur la question du rapprochement avec le vaccin AstraZeneca. « Il faut arrêter de spéculer pour savoir s’il y a un lien ou pas », estimait le 27 mars dernier Pål André Holme, à la tête d’une équipe à l’Hôpital national d’Oslo. Pour ce chercheur, « tous ces cas ont eu ces symptômes trois à dix jours après l’inoculation d’AstraZeneca ». Quant à l’ANSM (l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament), celle-ci a reconnu le 26 mars dernier la probabilité d’un « rare » risque de ces thromboses estimées « atypiques ».

Dans une interview publiée ce 6 avril 2021 par le quotidien italien Il Messaggero, un responsable de l’EMA confirme ce lien établi entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses. « Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin », affirme-t-il, alors que l’EMA doit se réunir à ce sujet durant la semaine. L’Agence européenne des Médicaments cherche désormais à « comprendre comment cela se produit », précise SudInfo.

Vaccins
Des cas de thromboses ont été rapportés après l’injection du vaccin AstraZeneca. Il s’agirait de réactions rares et atypiques. Image d’illustration.

Quels sont les symptômes d’une thrombose ?

Certains cas de thromboses rapportés après le vaccin AstraZeneca font penser à un phénomène de « coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) », note l’institut médical Paul-Ehrlich (PEI). Ces thromboses pourraient être associées à une thrombopénie, qui est un déficit en plaquettes sanguines ou des troubles de coagulation comme des hémorragies, estime l’ANSM.

Si les thromboses liées au vaccin AstraZeneca seraient donc rares et atypiques, quels sont les symptômes des thromboses plus communes ? La thrombose, aussi appelée thrombus, explique SantePlusMag, désigne la formation d’un caillot sanguin dans une veine ou une artère. Lorsque l’artère est touchée, on parle de thrombose artérielle.

Que la thrombose soit veineuse ou artérielle, elle peut mettre des vies en danger. Comment les reconnaître ? Plusieurs symptômes sont généralement significatifs d’une thrombose :

  • Une douleur et/ou un durcissement de la partie du corps concernée.
  • Une rougeur et une sensation de chaleur peuvent être observées dans le cas d’une thrombose d’une veine superficielle.
  • Une coloration bleuâtre ou blanchâtre du membre impacté peut alors apparaître.
  • La thrombose veineuse peut aussi entraîner un oedème ainsi qu’un aspect tendu et brillant de la peau.
Une thrombose
La thrombose peut entraîner une rougeur de la peau au niveau du membre concerné. Image d’illustration.

Dans les cas de thrombose d’une artère cérébrale, les symptômes sont similaires à ceux de l’ACV :

  • difficultés à parler,
  • engourdissement d’une partie du corps,
  • maux de tête importants,
  • essoufflements,
  • troubles de la vision.

La thrombose peut aussi entraîner des manifestations qui sont sensiblement les mêmes que celles liées à une crise cardiaque :

  • douleur irradiante à la poitrine,
  • essoufflement,
  • pâleur, faiblesse générale,
  • nausées, vomissements, etc.
symptômes de la thrombose : une douleur à la poitrine
La thrombose peut aussi entraîner des symptômes similaires à ceux d’une crise cardiaque. Image d’illustration.

La moitié des thromboses veineuses profondes sont asymptomatiques

Dans les cas de thrombose artérielle des membres inférieurs, le patient peut ressentir une douleur aiguë, ainsi qu’une sensation de froid sur la zone concernée et la disparition du pouls au niveau de cet organe. Enfin, en cas de thrombose des artères chargées d’irriguer le tube digestif, une douleur vive au niveau de l’abdomen peut se déclarer.

A noter que 50 % des cas de thromboses veineuses profondes peuvent s’avérer asymptomatiques. En clair, aucun symptôme ne permet de les détecter, a contrario des cas de thrombus artériels, où un caillot observable entraîne plusieurs symptômes localisés au niveau de la zone impactée.

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer