Police et Justice

Si vous accrochez votre masque au rétroviseur, vous risquez une amende

Accrocher son masque au rétro est interdit en Suisse.
Illustration D.R.

Accrocher son masque de protection au rétroviseur est passible d'une amende. Explications.

Depuis le début de la pandémie et notamment l’obligation du port du masque, de nombreux utilisateurs le suspendent au rétroviseur. Une habitude qui leur permet de conserver leur masque à portée de main, tout en roulant.

Mais attention, dans plusieurs cantons suisses et au Canada où le masque est obligatoire, cette habitude peut coûter cher.

À lire aussi : Pneus hiver obligatoires cet hiver : le montant de l’amende que vous risquez

Accrocher son masque au rétro : une pratique désormais passible d’une contravention

La police cantonale suisse ne rigole pas, surtout lorsqu’il est question de sécurité routière. De nombreux automobilistes ont pris l’habitude de suspendre leur masque au rétroviseur. Un fait qui déplait fortement aux forces de l’ordre.

Pour lutter contre ce phénomène, les policiers de plusieurs cantons suisses dressent désormais des contraventions.

Interrogé par le journal helvétique Blick, le porte-parole de la police cantonale saint-galloise Florian Schneider explique :

« Tout ce qui pend au rétroviseur obstrue la vue du conducteur et le distrait. L’automobiliste doit à tout moment pouvoir voir un objet se trouvant à 12 mètres devant lui. »

Masque au rétro : un PV qui peut coûter cher

Gare aux automobilistes qui roulent avec leur masque suspendu au rétro : la contravention est onéreuse. En effet, rouler avec son masque de protection accroché à l’avant de son véhicule est passible d’un PV de plusieurs centaines de francs suisses. Au Canada, l’amende peut s’élever jusqu’à 171 dollars.

Dans les cas les plus sévères, cette habitude peut même découler sur un retrait de permis de conduire.

Alors, où mettre son masque dans la voiture ?

Si suspendre son masque au rétro n’est pas une bonne idée, où ranger son masque lorsqu’on ne le porte pas ?

Lorsque vous prenez place dans votre voiture, le mieux est encore de s’assurer d’avoir une pochette en plastique à portée de main. Après avoir pris soin de vous désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique, enlevez délicatement les élastiques du masque situés derrière vos oreilles.

Veillez à ne jamais toucher directement le masque avec vos mains, et glissez celui-ci dans la pochette en plastique, qu’il convient de refermer. Vous pouvez ensuite ranger cette pochette dans le vide-poche de votre voiture. Désinfectez-vous une dernière fois les mains avec une solution hydroalcoolique, et vous voilà prêt à conduire en toute sécurité !

Signaler une erreur