Non classé

Trois jeunes escaladent à main nue la cathédrale de Rouen, leur vidéo fait sensation sur internet !


Une ascension vertigineuse en direction du sommet de la cathédrale de Rouen…

Pratiquée en salle ou en extérieur, l’escalade nécessite force, agilité, mais aussi courage, surtout lorsqu’on veut la pratiquer sans aucune sécurité… Justement, trois jeunes gens ont décidé de monter jusqu’au sommet de la cathédrale de Notre-Dame de Rouen, mais ils l’ont fait à main nue !

À lire aussi : Des photos et vidéos inédites de l'incendie de la cathédrale de Nantes

Le plus haut monument de France

En plus d’être le plus prestigieux monument de la Normandie, la cathédrale de Notre-Dame de Rouen est le plus haut bâtiment de France avec sa flèche en fonte culminant à 151 mètres de hauteur. Ce serait donc un réel défi de grimper cet édifice, un challenge que « Les Chemineaux » ont décidé de relever tout récemment ! D’ailleurs, leur vidéo YouTube montrant leur exploit a récolté plus de 35 000 vues à ce jour…

Des pros de l’escalade

Ce groupe de jeunes téméraires se faisant appeler « Les Chemineaux » rassemble des passionnés d’escalade à main nue sur différents édifices. En grimpant sur la cathédrale de Notre-Dame de Rouen, ils ne sont pas à leur premier coup !

En effet, ces garçons ont déjà pris d’assaut de nombreux bâtiments de la capitale française dont la cathédrale Notre-Dame de Paris, mais aussi des constructions à l’étranger comme une antenne radio au Liban. Il est donc tout à fait normal pour eux de réussir cette performance sans trop d’effort…

En tout cas, leur ascension donne le vertige comme vous pouvez le constater dans la vidéo suivante :

Il faut avouer que c’est un moyen de découvrir ce magnifique monument sous un angle différent. Cela dit, le quotidien Paris-Normandie a précisé qu’une plainte a été déposée après cette performance exceptionnelle, mais dangereuse. En effet, hormis le fait que ces jeunes aient pris un risque insensé en escaladant à main nue cet édifice, cette pratique est illégale en France ! D’ailleurs, deux membres du collectif Wuding Rouen ayant déjà effectué cette dangereuse escalade sur le même édifice l’an dernier ont été mis en prison en mars 2018…

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur