Média

Un ado de 14 ans gagne 15.000 euros par mois en jouant à Fortnite


Ses parents ont recruté un conseiller financier pour gérer sa fortune. Ils souhaitent acheter une maison et payer les études universitaires.

Qui n’a jamais rêvé de gagner de l’argent en s’amusant ? C’est ce que fait Griffin Spikoski, un jeune américain de 14 ans. Sous le pseudo Sceptic, il gagne environ 200 000 $ par an en jouant à Fortnite 8 heures par jour. Il passe jusqu’à 18 heures durant les week-ends.

À lire aussi : Un enfant de 6 ans dépense 13.000 euros en jouant avec l'IPad de sa mère!

Sceptic, une star sur les réseaux sociaux : 1 million d’abonnés sur YouTube

Originaire de Long Island, aux  États-Unis, l’adolescent a fait mouche il y a 9 mois lorsqu’il a battu un joueur célèbre de Fortnite. Publié sur YouTube, leur duel a récolté plus de 7 millions de vues en quelques jours. Depuis, sa popularité a explosé. Plus d’un million de personnes sont abonnées à son compte.

Grâce à sa notoriété, il gagne bien sa vie en jouant. Ses fans lui accordent des dons, il a signé des contrats publicitaires, il met en valeur certains produits et surtout, des marques sponsorisent son compte.

Ses parents ont engagé un conseiller financier pour gérer sa fortune

Sceptic passe la majorité de son temps à jouer, « C’est un peu comme mon job » explique le jeune garçon. Qu’en est-il de ses études ? Vivant actuellement à New York, le jeune garçon suit des cours en ligne pour pouvoir continuer ses études secondaires.

Ses parents encouragent leurs fils et ils ont pris les dispositions nécessaires pour bien gérer ses revenus. Vu son jeune âge, Griffin aura du mal à gérer cette somme. Ses parents ont alors créé une entreprise. Ils ont également recruté un conseiller financier. Leur objectif consiste à économiser le maximum possible en vue d’acheter une maison et étudier à l’université.

Chris, le père de Sepctic, effectue un véritable plaidoyer pour les jeux vidéo :  « Je veux que les parents sachent ceci. Si leurs enfants aiment jouer à des jeux vidéo, qu’ils en font leur passion et qu’ils sont très doués là-dedans, ils devraient considérer ça comme n’importe quel autre sport ».

Et vous, partagez-vous son avis ?

Signaler une erreur