Média

L’heureux gagnant de l’EuroMillions dépense plus de 3 millions en à peine une semaine

4 Partages

Et vous, que feriez-vous si vous empochiez 187 millions d’euros du jour au lendemain ? Avec une telle somme, tout est possible, et Adrian Bayford l’a bien compris. Heureux gagnant en 2012 avec son épouse, l’homme de 47 ans ne perd pas de temps.

Selon le « The Sun», le britannique a acquis deux nouvelles propriétés en l’espace d’une semaine pour une valeur de 2,5 millions de livres sterling, soit près de 3 millions d’euros.

Deux maisons de luxe en Écosse

Suivi par la presse depuis qu’il a remporté le jackpot, Adrian Bayford dépense sans compter, et on le comprend ! La semaine passée, il est tombé sous le charme d’une maison de campagne pour une valeur de 1,62 million d’euros avant d’en acheter une seconde pour la somme de 1,1 million d’euros.

Dans cette dernière, on peut compter, 4 chambres avec salles de bain, une salle de sport et un ascenseur. Situé non loin d’un parcours de golf, le manoir est un véritable plaisir pour les yeux et ne manque pas de verdure. Toujours selon la presse, les deux demeures seraient distantes de 20 kilomètres.

Crédit : Isopix
Crédit : Isopix
crédits photos : thesun.co.uk

Une nouvelle vie

En Grande Bretagne, les gagnants de la loterie ne restent pas anonymes, et encore moins lorsqu’il s’agit d’une telle somme.

Depuis 8 ans, la presse people relate les moindres faits et gestes du millionnaire. Et en 8 ans, il s’en est passé des choses pour ce britannique de 47 ans. Quinze mois après avoir remporté les 187 millions d’euros, son épouse le quittait avec leurs enfants.

La relation avec ses proches s’est également dégradée après qu’il a fait don de 25 millions d’euros à son entourage. Peu de temps après, il avait refait sa vie avec une jeune femme de 29 ans mais qui est également vite partie. Aujourd’hui, Adrian tente de renouer contact avec ses enfants et son ex-femme.

Signaler une erreur


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer