Média

Les doigts de la fillette deviennent noirs après qu’elle ait été forcée de balayer la neige par son professeur

Les doigts de l'adolescente pourront, en partie, être soignés (Crédit: Heilongjiang)

L’adolescente risque l’amputation après avoir été forcée, par son professeur, à balayer la neige alors que les températures étaient négatives. Élève à la frontière sino-russe, elle souffre de gelures et gonflements.

S’il nous arrive de nous plaindre de nos punitions et retenues, les élèves chinois subissent parfois des traitements bien pires que les nôtres. Lu Yanyan, une adolescente de 13 ans, ne vous dira pas le contraire. Plus tôt dans la semaine, son professeur ordonne à sa classe de déblayer la cour de son collège. La neige est tombée en abondance et les températures sont toujours négatives.

À lire aussi : Délogée de chez elle par un squatteur, une propriétaire de 75 ans est forcée d’être hébergée d’urgence

Refus du professeur

Sans gants ce jour-là, Lu Yanyan s’exécute à mains nues, avec une pelle et un balai, mais sent bien vite ses mains s’engourdir. Son professeur refuse, pourtant, sa demande et l’oblige à continuer jusqu’à ce que toute la neige ait disparu. Les doigts de l’adolescente deviennent noirs et elle subit de graves gelures.

C’est seulement le soir, lorsqu’elle rentre chez elle, que sa mère l’amène à l’hôpital de Daqing, petite ville à la frontière entre la Chine et la Russie. D’après les médecins, la partie gonflée de ses doigts devrait guérir rapidement. Ils craignent, par contre, que la partie devenue noire ne doive être amputée.

Signaler une erreur