Média

Elle loue son appartement sur Airbnb, mais celui-ci sert au tournage d’un film pour adultes

Elle a décidé de porter l'affaire devant la justice (Crédit: FigaroImmobilier)

La jeune femme réclame une indemnisation pour préjudice moral. Elle a découvert, par hasard, que son appartement avait servi de lieu de tournage pour un film X.

C’est suite à la plainte de ses voisins qu’une Française découvre que son appartement a servi de lieu de tournage pour un film X. « Ils ont été dérangés par des nuisances sonores importantes d’ordre sexuel », précise la propriétaire de 35 ans. Or, elle n’était pas présente chez elle lors de la plainte. La jeune femme louait son appartement grâce au site Airbnb.

Sur le site Jacquie et Michel

Elle comprends bien vite que son appartement a été utilisé pour tourner un film porno En se rendant sur site Jacquie et Michel, elle découvre une « vidéo de 50 minutes. » Aucun doute pour elle, c’est bien son domicile qui se trouve sur son écran. Elle reconnaît son intérieur et sa terrasse où plusieurs scènes ont été tournées.

« Nous avons retiré le compte du voyageur de la plateforme », indique Airbnb, qui ne tolère pas ce genre de comportement. « Et nous avons apporté notre assistance à l’hôte lorsque le cas a été porté à notre attention. » La plateforme de location tient à rappeler que de « nouvelles mesures de sécurité incluant une interdiction des fêtes et de la présence d’individus non autorisées ainsi qu’une vérification manuelle des réservations à haut risque » était entré en vigueur depuis peu.

[quads id=7] [quads id=9]

Plaintes contre la société de production, l’actrice et Airbnb

La propriétaire porte plainte contre la société de production du film, mais aussi contre Airbnb, qui lui verse 3.740 € pour les dommages matériels. « Ils ont considéré qu’il s’agissait d’un simple incident. C’est pourtant très grave ! », dénonce la propriétaire. Les indemnités reçues ont été utilisées par racheter un canapé et un tapis et nettoyer les housses.

Le procès a finalement donné raison à la société de production, mais un second devrait débuter cette année. En effet, la propriétaire attaque, cette fois-ci, l’actrice du film, qui louait l’appartement. Une mise en demeure sera également envoyée à Airbnb pour « préjudice moral et atteinte à la vie privée. » Affaire à suivre.

Signaler une erreur