Insolite

Bourges : il rentrait dans les voitures d’inconnues pour s’introduire le pommeau du levier de vitesse


L'homme prenait place dans les véhicules d'inconnues pour s'adonner à une pratique pour le moins particulière : s'introduire le pommeau du levier de vitesse...

On parle de :

À lire aussi : Un homme arrive aux urgences avec un désodorisant… coincé dans son derrière

Les pratiques de certaines personnes sont vraiment étranges. A Bourges, un individu d’une cinquantaine d’années a été interpellé par la police. Il se trouvait alors dans le véhicule d’une inconnue, en train de s’adonner à un plaisir solitaire.

Surpris en flagrant délit dans la voiture d’une inconnue

L’affaire remonte à mars 2008, lorsqu’un Berruyer de 52 ans est arrêté en flagrant délit d’exhibition. L’homme est alors en train de s’introduire le pommeau du levier de vitesse, dans la voiture d’une inconnue.

C’est la propriétaire du véhicule en personne qui l’a surpris dans cette étrange position. La conductrice, qui avait garé sa voiture sur le parking du supermarché Attac, au Val-d’Auron, a immédiatement appelé la police.

Pendant ce temps, l’individu, qui s’était rapidement rhabillé, a entrepris de se cacher dans un bosquet. Mais une patrouille qui passait à proximité l’a interpellé.

L’homme a pris du plaisir dans de nombreuses voitures

Le véhicule dans laquelle le cinquantenaire a été surpris n’est pas le seul à avoir été visité par cet homme. En garde à vue, il a en effet avoué aux policiers avoir réalisé des actes similaires dans d’autres voitures.

Ses terrains de chasse favoris étaient les parkings de Carrefour, du Conseil général du Cher et Séraucourt. A chaque fois, son stratagème consistait à attendre que les conductrices se garent.

Si ces dernières oubliaient de fermer leur portière, alors il s’introduisait dans l’habitacle pour « s’amuser » avec le pommeau du levier de vitesse.

Suite à l’interpellation de cet individu aux pratiques douteuses, une expertise psychiatrique a été demandée.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur