fbpx
Tranche de vie

Cet homme n’a pas eu de rhume depuis 2 ans grâce à l’allaitement de sa femme !

itsrachelbailey_
itsrachelbailey_

Dans une entrevue avec le Mirror, une mère de famille américaine de trois enfants révèle qu'elle allaite son mari régulièrement. Cette pratique soulage ses douleurs et contribue également au bien-être de son conjoint. Tous les détails.

C’était lors d’une croisière inoubliable en 2017 que tout a commencé. Rachel, la jeune mère d’Aria, âgée de quelques mois seulement à l’époque, était dans l’embarras. Elle avait oublié son tire-lait et son corps produisait du lait maternel à profusion. Craignant l’engorgement et les douleurs qui s’ensuivent, une idée aussi audacieuse qu’inattendue lui traverse l’esprit : « Et si Alexander, mon mari, pouvait être la solution ? »

« J’étais à la limite de l’inconfort, craignant une infection. On s’est dit : ‘Pourquoi pas? Alexander va tenter l’expérience' », confie Rachel à notre confrère du Mirror. Une décision audacieuse, mais qui s’est avérée être une véritable révélation pour le couple. « J’ai été surpris par le goût, mais j’ai trouvé ça délicieux », déclare Alexander, qui ne cache pas son enthousiasme.

Les Bienfaits d’un Lait Pas Comme les Autres

Ce qui n’était qu’une solution d’urgence s’est mué en une pratique quotidienne. Le couple, aujourd’hui parent de trois enfants, est convaincu des bienfaits de cette expérience. Selon eux, Alexander est devenu insensible aux petits maux quotidiens. « Il n’a pas eu de rhume depuis deux ans », souligne Rachel, qui ajoute également que la qualité de la peau de son mari s’est améliorée.

Une Routine Familiale, Sans Ambiguïté

Mais attention, précise Rachel, « il ne s’agit bien d’une démarche pour le bien-être de chacun ». En effet, avec la naissance de leur troisième enfant, Matthew, la routine lactée s’est même intensifiée. « Alexander prend sa ‘tétée’ matin, midi et soir », révèle la jeune maman.

Aujourd’hui, leur dernier-né commence à manger solide, mais Rachel continue de produire du lait en abondance. La « tétée » nocturne est désormais réservée à son mari, pour éviter tout risque d’engorgement.

Un Petit Bémol : Attention à l’Alimentation !

Pour terminer sur une note légère, Rachel nous confie que son mari ressent les mêmes effets que ses bébés lorsque son régime alimentaire varie. « Si je mange épicé, Alexander a des gaz », dit-elle en souriant.

Une histoire hors du commun qui prouve que l’amour n’a pas de frontières, surtout lorsqu’il s’agit du bien-être familial. Une véritable histoire d’amour fusionnel, dans toute sa splendeur !

À lire aussi : Cet homme de 22 ans a le corps tellement modifié qu'il n'a presque plus l'air humain