Faits divers

Vaucluse : un couple confiné avec une araignée géante lance un appel à l’aide

Une mygale
Les deux habitants ne trouvent personne pour leur venir en aide. Crédits : Dailymotion.
1 Partage

Deux habitants de Grillon, dans le Vaucluse, lancent un appel à l'aide sur les réseaux sociaux. Une araignée géante se trouve chez eux, mais personne ne veut leur venir en aide. Ils ont même tenté de l'assommer, en vain.

à découvrir

Michèle et Pierre ont aperçu l’araignée dans le couloir de leur dressing. Sa taille et sa corpulence étant très importantes, ils ont décidé de la prendre en photo pour demander conseil.

Il s’agirait de l’une des plus grandes mygales d’Europe

Le cliché a été observé par un vétérinaire, qui leur a confirmé qu’il s’agissait d’une araignée étrangère. Selon certains spécialistes interrogés par France Bleu, il s’agit d’une mygale Macrothele calpeiana. Cette espèce fait partie des plus grandes mygales d’Europe. Sur la photo, elle semble mesurer entre 8 et 10 centimètres.

Les Grillonnais ont alors appelé les pompiers, mais ces derniers ont refusé d’intervenir. Ils ont également expliqué leur situation à La Ferme aux Crocodiles de Pierrelatte, la SPA et la police municipale. Personne ne veut se charger d’une telle mission.

Les deux Vauclusiens ont donc tenté de l’assommer, mais l’araignée est très résistante. Ils ont fini par réussir à l’enfermer dans une boîte hermétique. Le couple ne sait toutefois pas quoi en faire.

Une mygale protégée originaire d’Espagne

Après un appel à l’aide sur les réseaux sociaux, une entreprise leur a alors proposé d’intervenir moyennant 1 000 euros. Une somme trop chère pour eux.

Ces deux habitants sont donc contraints de demeurer avec l’araignée géante dans un bocal. Ils n’ont pas le droit de l’éliminer, car la mygale Macrothele calpeiana est une espèce protégée.

Originaire du sud du Portugal et de l’Espagne, cette araignée est inoffensive pour l’homme. Elle aurait été déjà aperçue plusieurs fois en France, en raison de l’import-export d’oliviers, rapporte France Bleu.


Signaler une erreur