Faits divers

Un fermier belge agrandit la Belgique et réduit la France pour faire passer son tracteur

fermier tracteur
Photo d'illustration

Pour permettre à son tracteur de passer, un fermier de la commune d'Erquelinnes, en Belgique, a déplacé une pierre. Sauf que cette borne sert justement à délimiter la frontière avec la France... Une situation qui peut prêter à rire, mais qui n'est pas sans conséquence.

La borne, d’un poids de 150 kilos, sert à marquer la frontière entre la France et la Belgique. Postée à un endroit bien précis, elle a visiblement été déplacée de 2,29 mètres très exactement.

Une borne délimitant la frontière depuis 1820

Le déplacement de la borne a été constaté par trois historiens amateurs, munis d’une carte de l’époque. Ils ont découvert avec stupéfaction que cette pierre bordant les bois d’Erquelinnes, en Belgique, avait bougé d’environ 2 mètres.

La borne avait été déposée à cet endroit précis en 1819, quelque mois avant que soit signée la version finale du traité de Courtrai, en 1820. Ce document définit officiellement la frontière entre la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Pour sa part, la Belgique qui a pris son indépendance en 1830 s’est alors appuyée sur les frontières du royaume néerlandais pour délimiter la sienne.

Comme le confie à France Bleu le maire de Bousignies-sur-Roc, commune française qui perd donc deux mètres de territoire à cause de ce déplacement, un agriculteur est en cause. Pour permettre à son tracteur de passer, l’homme n’a pas hésité à déplacer la borne. Résultat : la Belgique est désormais agrandie de quelques mètres… Mais aussi le domaine du fermier. En effet, rapporte BFMTV, la clôture qui délimite le domaine de l’agriculteur a elle aussi gagné du terrain.

Le maire d’Erquelinnes, David Lavaux, réagit à la situation avec humour. « Il a agrandi la Belgique et réduit la France, ce n’est pas une bonne idée », souligne-t-il sur Facebook.

Crédit : Facebook / @David Lavaux

Le fermier mis en cause peut en principe être poursuivi, s’il ne remet pas en place la borne.

Signaler une erreur