Faits divers

Il s’amuse avec sa Lamborghini à 170.000 euros, jusqu’à ce qu’il croise une Ford Fiesta…

débats accident manchester Ford Fiesta Lamborghini Aventador
Un conducteur poursuit et percute une Lamborghini avec sa Ford Fiesta — © Copie d'écran Youtube/Tonight's Entertainment
1 Partage

Si l’affaire fait autant de bruits, c’est parce que les images diffusées sur les réseaux sociaux soulèvent une question : à qui la faute ?

à découvrir

Les faits se sont déroulés sur une route de Manchester, au Royaume-Uni. Dans une vidéo qui a rapidement fait le tour du web, on voit une Ford Fiesta foncer à l’arrière d’une Lamborghini Aventador SV Roadster bleu turquoise… Le conducteur voulait certainement admirer le bolide. Ce qui s’avèrera une mauvaise idée, compte tenu de la suite des événements. En effet, en suivant la supercar Italienne de trop près, la Ford finit par l’emboutir.

Lamborghini VS Ford

Tout s’est produit à la vitesse de l’éclair. La voiture sportive avait alors dépassé une voiture sur la bande du milieu avant de s’arrêter subitement pour prendre un virage à gauche. Si bien que n’ayant pas eu la distance nécessaire pour freiner, la petite citadine qui la talonnait lui est rentré dedans. En revanche, la Lamborghini qui coûte plus de 400 000 € à l’état neuf est plutôt amochée.

La scène filmée

La collision a été aussi rapide qu’inattendue. Autant pour Sébastien Dubois, propriétaire de la Lamborghini, que les occupants de la Ford Fiesta. D’ailleurs, un autre passager qui a enregistré la scène a lâché un « Oh mer** » quand le choc a eu lieu. En quelques minutes, la séquence est arrivée sur les réseaux sociaux lançant un débat passionné sur la responsabilité des uns et des autres. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les internautes sont divisés.

Faute partagée ?

Ainsi, il y a d’un côté ceux qui pointent du doigt le conducteur de la Fiesta. Après tout, si on se réfère au Code de la route, le responsable est celui qui enfonce l’autre par-derrière. Pour autant, on peut aussi reprocher à Sébastien Dubois son freinage « soudain », rendant le crash inévitable. De telle sorte qu’aux yeux de certains internautes, il est autant, sinon plus fautif. Et plus d’une semaine après les faits, les points de vue divergents continuent de fuser.

Dans tous les cas, le grand perdant reste le propriétaire de l’Aventador bleue puisque la facture des réparations s’annonce très salée… Affaire à suivre.

Signaler une erreur