Environnement

« C’est pour tous les enfants du monde » : Un scientifique de la NASA lance un appel poignant juste avant d’être arrêté


Avant son arrestation, Peter Kalmus, un scientifique de la NASA s’est adressé au monde entier pour alerter sur les dangers qui menacent la planète.

Source : capture d'écran Twitter
Source : capture d’écran Twitter

Inondations, séismes, sécheresses… tous ces événements peuvent être qualifiés de catastrophes naturelles. Les fortes vagues de chaleur, entre autres, démontrent que la question du réchauffement climatique n’est plus à ignorer. Malgré tout, les gouvernements n’en font pas vraiment une priorité. Beaucoup de gens sont dans l’ignorance. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux scientifiques ont choisi de faire le saut dans l’activisme. En ce sens, ils essayent de réveiller et de conscientiser le plus de monde possible. Malheureusement, ils ne sont pas écoutés. Pire encore, certains pensent qu’ils répètent inlassablement le même refrain au fil des années. Pourtant, on court à la catastrophe. Ainsi, Peter Kalmus a pris une décision radicale, ce qui lui a valu une arrestation.

À lire aussi : Un couple sans emploi lance un appel aux dons pour pouvoir offrir des cadeaux de Noël à leurs 7 enfants

Peter Kalmus tire à nouveau la sonnette d’alarme

Peter Kalmus est un ancien astrophysicien, aujourd’hui climatologue, au Jet Propulsion Lab de la NASA en Californie. Comme la plupart des activistes scientifiques, il réitère à chaque fois qu’il parle en son propre nom, et non en celui de son employeur. Cela fait des années qu’il s’exprime pour alerter sur la situation actuelle qui menace la planète. A plusieurs reprises, il a, entre autres, parlé des gaz à effet de serre. Malheureusement, les actions des entreprises ne paraissent pas à la hauteur de leur responsabilité.

Capture Twitter
Capture Twitter

Triste constat : les scientifiques ne sont pas écoutés. Pourtant, nous sommes au bord d’une catastrophe. « Cela fait 16 ans que j’essaie d’autres moyens de toucher le public, et rien ne fonctionne », confie Peter Kalmus au micro des journalistes de AJ+. De ce fait, il s’est enchaîné à la porte de la JP Morgan Chase Bank en avril dernier, portant sa blouse de scientifique. Il s’agit de la banque qui a le plus financier des projets d’infrastructure de combustibles fossiles. Sur les lieux, l’activiste scientifique a lancé un message émouvant au monde entier juste avant d’être arrêté.

« (…) nous essayons de vous avertir depuis tant de décennies que nous nous dirigeons vers une catastrophe (…) Mais nous finissons par être ignorés. Les scientifiques du monde entier sont ignorés. Et il faut que cela cesse. Nous allons tout perdre. Et nous ne plaisantons pas. Nous ne mentons pas. Nous n’exagérons pas. C’est pour tous les enfants du monde, tous les jeunes, tous les gens du futur. C’est tellement plus grand que chacun d’entre nous »

Une campagne de désinformation sur le changement climatique

Environ 1 000 scientifiques, dont Peter Kalmus, de plus de 25 pays ont participé à des manifestations en avril et mai de cette année. Cette père de famille n’a pas lésiné sur les efforts pour alerter tout le monde. Il a également pointé du doigt les dirigeants de l’industrie des énergies fossiles qui auraient lancé une campagne de désinformation sur le changement climatique.

 « Ils savent qu’ils nous emmènent au bord d’une catastrophe irréversible, tous les incendies de forêt, les inondations, la montée des mers, la baisse des rendements des cultures et les mauvaises récoltes, ils savaient tout cela il y a 30 ans (…) ils ont pris la décision consciente d’obscurcir, de semer le doute, d’arrêter l’action, d’acheter des politiciens »

Signaler une erreur