Environnement

Pollution maritime : les masques et gants jetables remplissent déjà la Méditerranée


Utiles dans la lutte contre le Covid-19, les masques et les gants provoqueraient un désastre écologique. Un défenseur de l’environnement tire la sonnette d’alarme en publiant une vidéo choc.

On parle de :

À lire aussi : Covid-19 : les masques et gants jetés dans les grands fleuves européens polluent massivement les océans

Durant le confinement, les experts ont constaté une baisse considérable du niveau de pollution dans le monde. Malheureusement, quelques semaines après le début du déconfinement, les choses ont déjà commencé à se détériorer,  surtout pour les océans. La vidéo filmée par Laurent Lombard, fondateur de l’association « Opération mer propre », montre la gravité de la situation.

Covid-19 : un désastre écologique en vue

Laurent Lombard a publié un message grave sur sa page Facebook : « Opération covid ce matin… ça y est les premiers masques jetables sont arrivés en Méditerranée… ». Lors d’une opération de nettoyage des eaux au large d’Antibes, dans les Alpes-Maritimes,  le fervent défenseur de l’environnement a constaté une présence massive de ces déchets.

Ces accessoires de protection ont fait la une des actualités pendant longtemps. Il affirme ainsi sur le ton de l’humour : « On les attendait ils sont arrivés, mais pas au bon endroit…» L’écologiste attire l’attention des citoyens et du gouvernement sur la gravité de cette menace sur l’écosystème marin.

Selon lui, si aucune mesure n’est prise, elle peut « devenir un vrai désastre écologique et peut-être même sanitaire ».

Masques jetables : la situation inquiète le gouvernement

Indispensables dans la lutte contre le Covid-19, les masques de protection sont en train de devenir un casse-tête. Le gouvernement a déjà mené une campagne de sensibilisation. Les citoyens peuvent jeter leurs masques dans les poubelles spéciales ou les conserver pendant 24 heures avant de les mettre dans le bac des ordures ménagères. Pourtant, certains continuent à les jeter partout.

Les gens jettent leurs masques dans l'océan.
Plusieurs masques ont été découvert dans la Méditerranée. Capture d’écran

Face à cette anarchie, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris, compte instaurer une sanction spéciale pour ce genre d’incivilité. De son côté, Éric Pauget, le député des Alpes-Maritimes, a déposé un projet de loi le 18 mai dernier. Si elle est adoptée, les personnes prises en flagrant délit de « dépôt sauvage » paieront une amende de 300 euros.

SVP, jetez vos masques jetables à la poubelle !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur