Disparitions

Disparition de Delphine Jubillar : son compte Facebook réactivé le temps d’envoyer un message

Delphine Jubillar
Le compte Facebook de Delphine Jubillar a été brièvement réactivé. Crédits : DR/Facebook.
1 Partage

Le compte Facebook de l'infirmière de 33 ans a été brièvement activé ce mercredi soir. Un message a été publié sur un groupe, avant d'être rapidement effacé. Des captures d'écran ont pu être réalisées.

à découvrir

C’est un nouveau rebondissement dans l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. D’après La Dépêche du Midi, un message vide a été publié sur un groupe Facebook auquel la mère de famille avait adhéré. Une information confirmée par Me Philippe Pressecq, l’avocat de l’une des cousines et de trois amies de la jeune femme.

Personne ne connaissait le mot de passe Facebook de Delphine Jubillar

Des proches ont pu effectuer des captures d’écran et prévenir aussitôt les enquêteurs. Selon Me Pressecq, interrogé par BFM, personne ne connaissait le mot de passe Facebook de Delphine Jubillar, pas même son mari Cédric.

Les gendarmes de Toulouse s’interrogent : qui a bien pu publier ce message et dans quel but ? Est-ce Delphine elle-même ? Un proche ? Son époux ? Est-ce un piratage ?

Le compte Facebook de Delphine Jubillar était inactif depuis le 16 décembre 2020. Pour l’heure, les enquêteurs ont ouvert une enquête judiciaire pour « arrestation, enlèvement ».

Cédric Jubillar pointé du doigt par « la moitié de la population »

Dans cette affaire, le mari de la disparue s’est constitué partie civile. Le but ? Pouvoir avoir accès à l’ensemble de la procédure. Pour rappel, Delphine Jubillar n’a plus donné signe de vie depuis le 15 décembre dernier. La jeune femme aurait disparu dans les environs de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn.

Le compagnon de Delphine Jubillar a été convoqué par la gendarmerie le 06 janvier dernier, pour assister aux fouilles du domicile conjugal. « À partir du moment où la maison est fouillée, il est normal qu’il soit présent, comme la loi le prévoit. Mon client n’est pas inquiet », expliquait alors son avocat, Me Jean-Baptiste Alary.

Un conseil qui déplore d’ailleurs les accusations pesants sur son client. « La moitié de la population montre Cédric Jubillar du doigt », s’indigne-t-il dans Midi Libre. Les époux étaient en instance de divorce avant que Delphine ne disparaisse.

Delphine Jubillar et son mari Cédric
Cédric et Delphine Jubillar. DR/Facebook.

Signaler une erreur