Animaux

Une jument couverte de boue décède après avoir été abandonnée par son propriétaire

L'animal a été abandonné par son propriétaire (Crédit: Happy Endings Rescue/Triangle News)

L’animal n’a pas survécu après être tombé pendant une tempête en Irlande. Son propriétaire a préféré le laisser mourir que de l’emmener chez un vétérinaire.

Lorsque la tempête Brendan s’est abattue sur l’Irlande, Cecilia, une jument de 7 ans, s’est blessée. À bout de force, l’animal s’est laissé tomber dans la boue, où il est resté pendant plusieurs heures avant de succomber.

Son propriétaire, au courant de l’état de son cheval, a refusé de l’emmener jusque chez le vétérinaire. En effet, il ne voulait pas payer les frais. C’est une association de bénévole qui est finalement venue en aide à Cecilia. Malheureusement, il était trop tard, l’animal était incapable de se relever. Épuisé par des mois de traitement inhumain et par sa nuit dans le froid, l’animal s’est laissé mourir.

(Crédit: Happy Endings Rescue/Triangle News)

À lire aussi : Nouvelle-Zélande : un grand requin blanc décède sur une plage après avoir reçu des coups de pied par des touristes

La jument est tombée du camion

« Elle était couverte de boue de la tête aux pieds et avait une fréquence cardiaque de plus de 100 battements par minute, montrant des signes de déshydratation sévère et d’endotoxémie », explique Katie Snalune, directrice de la clinique vétérinaire Court Equine. « Il était évident qu’elle était tombée de l’arrière du camion, car il n’y avait pas d’empreintes de sabots dans la boue, seulement des traces de pneus. Elle n’y est pas arrivée toute seule. Elle a creusé dans la boue en essayant de se débattre. Elle doit avoir été absolument pétrifiée, allongée là pendant des heures, voulant désespérément se relever. »

L’état de Cecilia était tellement grave que les vétérinaires ont décidé de l’endormir. Pas de chance pour eux, la jument était pleine, un petit poulain devait naître dans les jours à venir. « Nous sommes dévastés par le fait que ses dommages intestinaux étaient trop graves pour la sauver elle et son poulain », confie Katie. « Laisser un animal mourir dans ces conditions-là est au-delà de la cruauté. Les vétérinaires n’ont rien pu faire pour la sauver. Et le plus triste, c’est qu’elle était pleine ».

(Crédit: Happy Endings Rescue/Triangle News)

Collecte de fond

L’équipe de l’association Happy Endings Rescue aura mis plus de quatre heures pour laver le cheval et lui retirer toute la boue. Avant le décès de Cecilia, ils avaient lancé une campagne de financement participatif, afin de payer les soins. L’argent récolté sera finalement utilisé pour acheter du matériel afin de sauver d’autres chevaux.

(Crédit: Happy Endings Rescue/Triangle News)

Signaler une erreur