Animaux

Une chasse scandaleuse : les riches touristes sont prêts à payer 40.000 € pour tuer un ours polaire


La chasse aux ours polaires inquiète les scientifiques et les défenseurs des animaux. Pourtant, cette pratique est encore légale dans certains pays.

Les photos de touristes milliardaires posant au côté d’un cadavre d’animal sauvage tué pendant une chasse se multiplient. Si la plupart des victimes viennent de la savane d’Afrique, les ours polaires ne sont pas épargnés, même si leur habitat naturel se situe très loin. Cette pratique s’est intensifiée au cours de ces dernières années, les chercheurs tirent la sonnette d’alarme.

À lire aussi : « La chasse en boîte » : 12.000 lions sont enfermés et drogués pour être chassés facilement par de riches touristes

Traquer un ours polaire pour ensuite le tuer

Aujourd’hui,des entreprises américaines et canadiennes proposent à des riches touristes une expédition dans les contrées nordiques.  Le but principal consiste à s’amuser, en traquant un ours polaire avant de le tuer.

cahsse ours Le phénomène inquiète les scientifiques
Image : Worldwide Trophy Adventures

La Norvège est le seul pays à interdire cette chasse. Dans les autres pays tels que les États-Unis, le Canada ou la Russie, elle est encore autorisée pour les Inuits. Malheureusement, certains groupes autochtones ont vendu leurs licences spéciales à des professionnels, leur donnant une carte blanche pour massacrer l’ours blanc.

Les frais d’une expédition s’élèvent à 40.000 €

Les sociétés de tourisme offrent à leurs clients des séances tout à fait légales, en échange d’une coquette somme. Par exemple, le Woldwide Trophy Adventures et l’Ameri-Cana Expeditions organisent une chasse au prix de 40.000 €.  

Les clients peuvent emporter des souvenirs après la chasse.
Certaines entreprises de tourisme favorisent la chasse à l’ours polaire. Credit : Worldwide Trophy Adventures

Le forfait de 10 jours comprend le logement, les équipements, les armes, la nourriture et le guide. Ces entreprises soignent leur réputation. Parfois, elles offrent gratuitement une seconde chance aux clients qui n’ont pas pu tuer leur proie pendant cette période.

Pire encore, Ameri-Cana offre les services d’un taxidermiste aux chasseurs. Ils pourront ainsi accrocher la tête ou les os de la bête chez eux.

5000 ours blancs ont perdu la vie

Les ours polaires sont déjà en danger à cause de la pollution et du réchauffement climatique. La chasse accélère aussi leur extinction. Les statistiques fournies par les rapports récents sont très inquiétantes. Environ 5000 ours polaires ont disparu au cours de ces dernières années.

5 000 ours blancs ont perdu la vie au cours de ces dernières années.
Il ne resterait plus qu’entre 20 000 et 25 000 ours polaire à l’état sauvage dans le monde. Credit : Pixabay

Ce chiffre semble petit, mais il représenterait un quart de la population vivant dans leur habitat naturel. En effet, le WWF estime leur nombre entre 20 et 25.000 individus.

Signaler une erreur