Animaux

Un chat « enragé » effraye toute la Toscane : le ministère de la Santé se mobilise

Le chat a contracté une forme rare de rage. Source : Unsplash.
282 Partages

En Toscane, dans la petite ville d'Arezzo, un chat ayant contracté une rare maladie terrorise tous les habitants. Le maire a dû prendre des mesures et le ministère de la Santé est activement mobilisé.

à découvrir

En Toscane, un petit félin domestique sème la panique. Dans cette région italienne, le ministère de la Santé est mobilisé et l’affaire est prise très au sérieux.

Un chat domestiqué appartenant à une famille de la ville d’Arezzo, qui a contracté une maladie rare, s’est montré très agressif. Il est mort quelques jours après.

Le chat, très agressif, mord ses propriétaires et le vétérinaire de la ville d’Arezzo

Comme le rapporte le quotidien La Republica, le chat en question a commencé à semer la panique après avoir disparu deux jours durant. Le 12 juin 2020, cette chatte de deux ans rentre à son domicile après avoir passé 48 heures hors d’Arezzo.

Un chat a contracté une forme rare de rage en Toscane.
Le chat est décédé quelques jours après avoir contracté le Lyssavirus. Source : Pixnio.

Le félin est alors très agressif et mord trois membres de la famille. Ses maîtres l’amènent chez le vétérinaire, qui est également mordu par le chat.

Surpris, le vétérinaire pense que la chatte a contracté la rage. Il envoie alors l’animal dans une structure spécialisée dans les problèmes neurologiques, mais le félin décède.

Une partie de son cerveau est alors transféré dans un institut de la ville de Padoue, où des analyses supplémentaires sont effectuées.

En réalité, le chat est atteint d’un type de Lyssavirus, un virus proche de la rage.

Il s’agit d’un virus très rare, qui selon le quotidien Il Fatto n’a été identifié qu’une seule fois chez une chauve-souris du Caucase, en 2002.

Une chauve-souris atteinte du Lyssavirus.
Le Lyssavirus a été identifié une seule fois sur une chauve-souris du Caucase. Source : Pixnio.

L’incident est néanmoins pris très au sérieux par les autorités sanitaires italiennes. Ainsi, l’ensemble des personnes ayant été mordues ou ayant approché le chat ont reçu un traitement préventif.

Chat enragé en Toscane : le maire d’Arezzo confine tous les animaux de la famille

Le maire de la ville italienne d’Arezzo ne souhaite pas prendre de risques. Après avoir appris que le chat avait contracté une forme rare de rage, il a pris des mesures draconiennes.

Le quotidien Il Fatto précise : « Il a décidé que tous les animaux appartenant à la famille (un chien, un chat, et trois chatons) seraient séquestrés. De plus, à partir du 28 juin et jusqu’au 27 août, les chiens ne pourront circuler qu’en laisse dans la commune, faute de quoi, ils pourront être également séquestrés. »

Le maire a aussi demander aux riverains de signaler tout changement de comportement soudain de leur animal de compagnie.

Signaler une erreur