blank
Animaux

Maltraitance animale : un sadique a torturé un petit chiot sans défense d’une manière horrible

Capture Facebook
30 Partages

En Corée du Sud, un jeune Golden Retriever a été trouvé gravement blessé après avoir subi une série de tortures. De graves brûlures aux pattes, le visage marqué par un "sourire de Glasgow".

à découvrir

La cruauté de certains humains envers les animaux sans défense n’a plus aucun de limite. Un chiot âgé seulement de six mois a souffert le martyr. Son corps comportait de multiples blessures et son tortionnaire n’a pas hésité à mutiler son visage. Même les vétérinaires blasés se sont demandé comment une telle barbarie est possible.

Le chien était destiné à une mort horrible

Cette scène horrible s’est produite en Corée du Sud. Une organisation de protection des animaux du pays a sauvé un jeune Golden Retriever  d’une mort certaine. Les médecins étaient horrifiés en constatant les graves brûlures sur les pattes. À cause de ses blessures, le chiot n’arrivait plus se tenir debout, il était obligé de rester couché. Pire encore, son tortionnaire a « dessiné » au couteau un sourire façon « Joker » sur le visage du pauvre toutou.

이제서야 이빨 처음 생긴어린아이 골드 리트리버입니다 구조요청을받아 구조했지만 처참한모습에 말을잇지못했습니다두아이중 여아입니다남자는견우 여자는직녀로했습니다

Publiée par 내사랑 바둑이 sur Lundi 18 février 2019

On appelle ce type de mutilation le « sourire de Glasgow ». Cette méthode consiste à torturer une personne en élargissant sa bouche jusqu’aux oreilles. La victime se vide alors de son sang et meurt.  Au cas où elle échappe à la mort, elle se retrouve avec une vilaine cicatrice pour le restant de sa vie.  

Facebook

Les vétérinaires ont réalisé des interventions au laser

Sa blessure à la bouche étant gravement infectée, le chiot n’arrivait plus à boire ni manger correctement. Pour le nourrir, les membres de l’association ont fait preuve de créativité. Le toutou a subi plusieurs interventions au laser afin de cicatriser le sourire de Glasgow.  Les médecins ont aussi réussi à soigner ses blessures aux pattes.

Facebook

Même si les chances étaient minces, le petit Golden retriever a échappé au pire. Les efforts des vétérinaires ont porté leurs fruits. Sa santé s’est améliorée et ses peurs envers son entourage commencent à disparaitre. Maintenant,  il remue la queue quand un membre de l’équipe s’approche pour le caresser.

Facebook

Les membres de l’association espèrent qu’il trouvera un nouveau foyer où il sera choyé.


Signaler une erreur