Animaux

Il punit son chat en l’enfermant deux jours sur son rebord de fenêtre et finit par tomber du 3e étage

Un chat maltraité et enfermé sur le rebord d'une fenêtre à Orly.
Le pauvre chat a été enfermé sur un rebord de fenêtre pour avoir fait pipi sur un lit. Crédits : Instagram @actionprotectionanimale.

A Orly la semaine dernière, le propriétaire d'un chat n'a pas apprécié que l'animal fasse pipi sur un lit. Il a donc décidé de l'enfermer 48 heures sur le rebord de sa fenêtre. Le félin, paniqué et fatigué, a fini par tomber du 3e étage. Les enquêteurs de l'association APA ont découvert qu'il vivait dans des conditions indignes.

Attention, âmes sensibles s’abstenir. Dans la vidéo, on y voit un chat enfermé par son maître sur un rebord de fenêtre. Le motif de cette punition extrême ? Le félin s’est soulagé sur un lit.

Le chat enfermé en plein soleil en guise de punition

Lorsque cet habitant d’Orly a décidé de punir son chat, le thermomètre affichait des températures quasi estivales. La fenêtre au bord de laquelle l’animal était enfermé se trouvait exposée plein sud. Résultat : le chat est resté en plein soleil pendant 48 heures. En apercevant la scène, des voisins pensant qu’il s’agissait d’un oubli sont allés sonner chez le propriétaire. Mais personne ne leur a répondu.

Un chat maltraité
Le félin était enfermé sur le rebord de la fenêtre depuis 48 heures. Crédits : Instagram @actionprotectionanimale.

Ils ont alors contacté la police et les pompiers, mais là encore, personne n’a souhaité se déplacer pendant 48 heures. Finalement, seule l’association Action Protection Animale (APA) a fait le déplacement, comme elle le relate elle-même dans un post Instagram. Alors que le voisinage filme le félin, celui-ci tombe de la rambarde de la fenêtre, située au 3e étage. Un accident qui finit par pousser le propriétaire à intervenir.

Le chat a fini par tomber du 3e étage. Crédits : Instagram @actionprotectionanimale.

Celui-ci daigne récupérer son chat, mais ne souhaite pas l’emmener chez le vétérinaire, précise au Parisien la présidente de l’APA, Anne-Claire Chauvancy. L’homme indique alors avoir sciemment enfermé son chat « parce qu’il avait fait pipi sur un lit ». L’association de défense des animaux décide d’intervenir au domicile du riverain, accompagnée de policiers. Ils découvrent que le félin « vivait enfermé dans les toilettes du logement ».

D’autres cas de maltraitances animales

« Hors de question de le laisser entre ses mains » explique l’APA qui précise avoir déposé plainte pour acte de cruauté. Le chat est aujourd’hui « en sécurité », conclut Action Protection Animale. Au final, Woodie aura donc passé 48 heures exposé en plein soleil, avant de tomber. Ce n’est malheureusement pas la première fois que l’association de protection animale est confrontée à ce type de maltraitance.

Chat maltraité
Woodie est désormais sain et sauf. Crédits : Instagram @actionprotectionanimale.

Sur son compte Instagram, l’APA fait régulièrement état de sauvetages d’animaux maltraités. En janvier dernier, l’association a récupéré une chienne de 5 mois à Neuilly-sur-Seine. L’APA était intervenue sur le signalement d’une voisine, qui s’était aperçue que l’animal vivait enfermé sur le balcon, « par tous les temps ». Attachée à la rambarde, la petite chienne ne disposait que d’un mètre d’espace vital. Le jour du sauvetage de l’animal, « son détenteur rit, il se moque de la situation », précisait l’APA sur Instagram.

Signaler une erreur


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer