Animaux

Australie : des avions larguent des carottes et des pommes de terre pour les animaux affamés


Certains feux semblent enfin être sous contrôle et la pluie est attendue dans les jours qui viennent. Les animaux ont, eux, reçu de l’aide humaine pour se nourrir. Des avions ont largué des milliers de kilos de nourritures dans les zones sauvages, peuplées de survivants.

Le gouvernement de la Nouvelle-Galles, en Australie, a lancé l’opération « Rock Wallaby ». Elle vise à nourrir les colonies de wallabies des roches et autres marsupiaux, en leur apportant de la nourriture saine. Depuis le début des incendies, en septembre 2019, un milliard d’animaux sont morts de faim, de soif ou d’asphyxie.

À lire aussi : Incendies en Australie : Un koala pleure la mort de son compagnon, une image bouleversante

Opération Rock Wallaby

La mission a démarré la semaine dernière. Depuis, des milliers de kilos de fruits et légumes ont été récoltés. Ce sont les vallées de Capertree et Wolgan, le parc national de Yengo, la vallée Kangaroo et les parcs nationaux de Jenalan, Oxley Wild rivers et Currancubundi qui ont été sélectionnés en premiers. Plus de 2.000 kgs ont déjà été largués dans la nature.

« Les wallabies survivent généralement au feu, mais se retrouvent ensuite avec une quantité de nourriture limitée puisque le feu détruit la végétation entourant leur habitat rocheux », explique Matt Kean, ministre de l’Environnement de la Nouvelle-Galle. La population de wallabies est en forte baisse à cause des incendies. Le ministre affirme qu’il gardera un œil sur les animaux pour s’assurer de leur bonne santé.

D’autres moyens de nourrir les animaux

Le PDG de WWF Australie, Dermot O’Gorman, a déclaré dans un communiqué que « Cette perte déchirante comprend des milliers de précieux koalas sur la Côte-Nord de la Nouvelle-Galles du Sud, ainsi que d’autres espèces emblématiques telles que les kangourous, les wallabies, les phalangers volants, les potorous, les cacatoès et les méliphages. »

Tous comme les koalas, les wallabies des roches sont une espèce « en péril », et ce bien, bien avant les incendies en cours. D’autres moyens d’amener de la nourriture et de l’eau aux animaux sont recherchés. Animals Australia travaille sur un avion de transport de vivres dans l’état de Victoria.

Signaler une erreur