Actualités

Victime d’un grave accident de la route: Kealy perd son front et passe huit semaines dans le coma


Elle avait posé ses pieds sur le tableau de bord.

Kealy Grainne est aujourd’hui âgée de 35 ans. Elle a retrouvé le sourire. Pourtant, elle a failli perdre la vie après un tragique accident survenu en 2006. Elle avait alors payé le prix fort : huit semaines de coma, deux dents et une lésion cérébrale. Les médecins ont retiré son front pour éviter une aggravation de ses blessures.

À lire aussi : Une maladie inflammatoire grave touchant les enfants: une jeune fille a passé 4 jours aux soins intensifs

Mettre les pieds sur le tableau de bord : un geste à éviter

Kealy se rappelait encore les détails de l’accident. Elle était dans une voiture en compagnie de son petit ami. Il conduisait et elle était assise à côté de lui. Contente de sa nouvelle paire de chaussures, elle avait mis ses deux pieds sur le tableau de bord. Une attitude qu’elle adoptait « rarement ».  Pourtant, ce changement a failli lui couter la vie.

Roulant à vive allure, le véhicule avait dérapé sur le verglas avant de percuter un mur. La jeune femme recevait alors ses genoux en plein visage.  Le choc était tellement violent qu’elle perdait connaissance, elle n’émergeait que huit semaines après. Les conséquences sont graves. Tous les os de son visage étaient brisés. Elle souffrait aussi d’une grave lésion cérébrale. Les chirurgiens avaient alors procédé à l’ablation de son front.

10 ans d’opération et un front en céramique

Les interventions se sont alors succédé afin de  restaurer son visage. Les images sont dures à voir. L’absence du front nuit vraiment à son apparence, que ce soit de face ou de profil. Heureusement, une solution existe. Les médecins lui ont posé un front en céramique. On voyant les photos, on constate que la chirurgie réparatrice réalise des miracles. On ne remarque même pas la présence d’une cicatrice.

Kealy a surmonté cette terrible épreuve. Elle multiplie les témoignages pour sensibiliser les gens. Poser les pieds sur le tableau de bord est malpoli, et surtout, très dangereux.

Signaler une erreur