Actualités

Une femme souffre de brûlures au second degré après qu’un inconnu a rempli son chapeau de colle


Marcela Tascon a été obligée de se raser entièrement la tête après avoir été grièvement brûlée par un inconnu.

On parle de :

À lire aussi : Olivier Véran, ministre de la Santé, évoque un second confinement

L’agression est à peine croyable. Une femme de 31 ans qui réside à Valence, en Espagne, a laissé rentrer un homme chez elle. L’inconnu l’a insultée avant de lui placer un chapeau sur la tête.

La victime a eu le cuir chevelu brûlé par la colle que contenait le chapeau. Admise à l’hôpital, elle a été contrainte de se raser la tête.

Un inconnu qui disait vouloir lui offrir des fleurs

Alors qu’elle se trouvait chez elle, l’Espagnole reçoit la visite d’un homme. Celui-ci, fleurs à la main, se présente à son interphone. Lorsque décroche la victime, l’agresseur lui demande si elle se nomme bien Marcela Tascon.

La jeune femme qui répond par l’affirmative est intriguée : l’inconnu lui assure avoir un cadeau pour elle. Marcela le laisse rentrer dans son immeuble.

Marcela Tascon – Facebook

L’homme sonne à sa porte et la trentenaire ouvre. C’est alors que l’inconnu se met à l’insulter devant son fils de huit ans en la traitant de « fils de p**e ». Puis, il jette les fleurs à ses pieds avant de lui placer un chapeau sur la tête.

« Il s’est enfui, mon fils criait. Moi, je me suis précipitée dans la salle de bain pour nettoyer ma tête et j’ai demandé à mon fils d’appeler la police ou des amis »,

raconte Marcela au journal The Sun.

« Faire le shampoing » : Une attaque courante en Colombie

A son arrivée à l’hôpital, les soignants apprennent à Marcela qu’elle souffre de brûlures au second degré sur l’ensemble du cuir chevelu. Lorsqu’elle raconte son agression, le médecin lui explique qu’il s’agit d’une technique bien connue en Colombie.

Marcela Tascon en train de se raser la tête.
Marcela a dû se raser les cheveux. Source : capture d’écran vidéo The Sun.

Appelée « faire le shampoing », cette agression est souvent pratiquée par les femmes jalouses. Marcela, d’origine colombienne, se souvient alors avoir reçu un étrange coup de fil : celui d’une interlocutrice dont l’accent semblait colombien. Cette femme avait d’ailleurs appelé le salon de bien-être dans lequel elle travaille, pour obtenir son adresse.

L’homme venu agresser Marcela aurait donc été envoyé par cette inconnue. Reste à savoir pourquoi cette femme en veut tant à la victime. Pour l’heure, les autorités n’ont interpellé aucun suspect dans cette affaire. Quant à Marcela, elle a été contrainte de se raser entièrement les cheveux.

Signaler une erreur