Actualités

Un chasseur qui visait un sanglier atteint une voiture avec 3 enfants et leur papa à bord.


Paniqués et traumatisés, les enfants criaient et pleuraient

Samedi dernier, un chasseur de sanglier a été arrêté dans le Gers après que sa balle ait atteint une voiture de vacanciers. En effet, en visant un sanglier, il a brisé la lunette arrière du véhicule qui transportait à son bord un père de famille et ses trois enfants âgés de 6 à 11 ans.

D’après La Dépêche du Midi, l’ingénieur en aéronautique et ses enfants sont encore sous le choc après cette scène « surréaliste » !

À lire aussi : Une mère abandonne son fils atteint d'une malformation : le papa se retrouve seul

Le chasseur avait raté sa cible :

L’incident aurait eu lieu samedi 23 février sur la D15, une route départementale peu fréquentée reliant Montréal-du-Gers et Castelnau-d’Auzan. Le conducteur revenait de vacances avec ses trois enfants lorsqu’il aperçoit un chasseur au bord de la route avec un fusil à la main. Soudainement, l’individu arme son fusil et tire sur un sanglier provenant d’un sous-bois. Mais il rate sa cible, tandis que sa balle brise la lunette arrière de la voiture !

Paniqués et traumatisés, les enfants criaient et pleuraient. Pourtant, le chasseur se serait montré flegmatique après cet incident qui aurait pu coûter la vie à l’automobiliste et à sa famille !

Une enquête ouverte :

Le père a évidemment décidé de porter plainte, d’autant plus que la balle a été retrouvée dans le coffre de sa voiture. La gendarmerie a ouvert une enquête sur cet accident, tandis que le chasseur a été arrêté et placé en garde à vue. D’après le quotidien régional, il risque d’être accusé de « mise en danger de la vie d’autrui ».

Mais encore, cet accident de chasse comme tant d’autres va sans aucun doute ajouter un argument supplémentaire en faveur des personnes militant pour une réglementation plus sévère de la chasse ou pour ceux qui souhaitent mettre fin à cette activité polémique !

Dans tous les cas, cette histoire nous donne des frissons, car l’accident aurait pu arriver à n’importe qui !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur