Actualités

Sur le point de mettre fin à ses jours, une jeune maman entend ces 10 mots qui lui sauvent la vie


Elle était prête à tout pour en finir...jusqu'à ce qu'elle rencontre une personne qui lui dit ces 10 mots

Une jeune mère de famille a tenté de se suicider en sautant d’un parking en hauteur, mais heureusement, une personne passait par là…

Charley Wills, 22 ans, a atteint son point le plus bas en se rendant au sommet d’un parking à plusieurs étages en septembre alors que son fils était avec son père.

Elle était assise sur le bord avec «tant de pensées» dans la tête et se rapprochait de plus en plus de sa mort avant que l’aide n’arrive…

La jeune femme de 22 ans a déclaré qu’elle « ne s’était jamais sentie aussi brisée » dans sa vie et souhaitait simplement que la douleur « épouvantable » cesse.

Charley, qui a un fils d’un an appelé Hugo, a déclaré: «Je ne pouvais tout simplement pas supporter tout ce qui m’arrivait. J’avais perdu ma maison et beaucoup de gens dans ma vie. Je me sentais comme si personne ne comprenait et j’avais juste besoin d’un câlin.

Elle a ajouté: « je me suis rendue au parking à plusieurs étages de Huddersfield le 29 septembre 2018 et pour moi, c’était fini, ma vie était finie, je ne pouvais plus en supporter plus

«J’ai garé ma voiture, regardé par-dessus bord et regardé les gens passer, souhaitant que quelqu’un me remarque

Charley a ajouté qu’une femme et un homme l’avaient remarquée assise sur le rebord. Charley, qui vit maintenant à Wakefield avec sa sœur, a déclaré qu’elle pensait qu’ils ne l’avaient pas approchée parce qu’ils craignaient qu’elle ne saute.

Après environ cinq minutes, la femme s’approcha d’elle.

«Cette dame est venue me tenir par la taille. Elle m’a dit  » Viens prendre un café avec moi, tout ira bien « . Puis elle a ajouté  » Tu ne pourras pas être aidée en sautant, mais je peux t’aider, je peux être ton amie « . Elle s’est assurée que mon fils ait toujours une mère », a raconté Charley.

«Chaque fois que je me rapprochais du bord, elle me tenait. Si elle et la policière n’étaient pas venues, mon petit garçon n’aurait personne pour le coucher au lit.

La police était sur les lieux, Charley se souvient que 10 policiers se trouvaient sous elle et six derrière elle, avant que «trois» environ ne l’attrapent avant qu’elle ne saute.

« Je suis encore ici, en vie. Si ce n’était pas de cette personne, mon fils n’aurait pas sa mère auprès de lui ce soir », a écrit Charley sur Facebook.

Deux semaines après l’incident, Charley a écrit sur Facebook: « Je suis toujours là, je respire, je suis en vie et si ce n’était pas pour tous ces gens, mon petit garçon n’aurait pas sa maman à câliner ce soir. »

L’esthéticienne a été placée dans un établissement spécialisé après l’incident et se débrouille bien avec les aides qu’elle a reçues.

La jeune femme de 22 ans a utilisé le pouvoir des médias sociaux pour retrouver la femme qui lui a sauvé la vie.

Son message a été partagé des centaines de fois et quelqu’un qui connaît le bon Samaritain l’a taguée.

« Je lui ai envoyé un message sur Facebook juste pour dire merci avec une photo de mon fils », a déclaré Charley.

‘Elle a répondu en disant que le simple fait de savoir que j’allais bien était suffisant pour la remercier.

La jeune femme a décidé de raconter son histoire pour que d’autres personnes qui ne voient pas la lumière dans leur vie puisse trouver un peu d’espoir ou de réconfort dans son expérience.

« Je sais que c’est difficile, mais vous pouvez vous en sortir », a dit Charley.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur