Actualités

« Sale race ! On va te crever ! » : un jeune homme de confession juive violemment agressé à Paris


La victime a été agressée par deux individus qui l'ont rouée de coups avant de lui voler sa Rolex.

On parle de :

À lire aussi : Un ancien nazi, complice du meurtre de 5232 juifs, condamné à deux ans de prison avec sursis

D’après Le Parisien, un jeune homme de 29 ans a été violemment agressé dans le 19e arrondissement de Paris, le 06 août dernier.

David, de confession juive, a été roué de coups alors qu’il allait chercher sa fille de 7 mois chez ses parents.

« Ils m’ont sauté à la gorge (…) j’ai essayé de crier »

Son agression est effroyable. Le jeudi 06 août 2020, David part récupérer sa fille de quelques mois, gardée par ses parents. Lorsqu’il arrive en bas de l’immeuble de ces derniers, deux individus surgissent derrière lui.

« Ils se sont engouffrés avec moi dans l’ascenseur. Arrivés à l’étage de mes parents, ils m’ont sauté à la gorge alors que je sortais. J’ai essayé de crier. Je n’étais qu’à quelques mètres de la porte de leur appartement. Ils n’entendaient pas », confie au Parisien la victime, de confession juive.

Les deux agresseurs déversent alors un flot incessant d’insultes antisémites : « Sale juif ! Sale fils de p…! Sale race ! T’es un homme mort ! On va te crever ! »,

rapporte David.

Mais le cauchemar du jeune père de famille ne s’arrête pas là, puisqu’il est violemment frappé.

« Là, vous voyez la mort (…) j’étais comme un punching-ball »

« Ils ont ouvert la porte de l’escalier de secours et m’ont balancé. Ils sont revenus me rouer de coups et m’arracher ma montre au poignet (une Rolex à 10 000 euros, ndlr) et encore m’étrangler« , se souvient avec effroi la victime.

« Là, vous voyez la mort. (…) J’étais comme un punching-ball. Je me dis, c’est ça, en 2020, on peut s’en prendre plein la gueule, gratuitement, juste parce que tu es juif« , déplore David, encore profondément choqué.

Le jeune homme a porté plainte.  « C’était un mauvais film dont je ne voyais pas la fin », confie-t-il.

Suite à cette agression à caractère antisémite, le BNVCA (Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme) a également déposé plainte, rapporte Le Parisien.

Les deux agresseurs âgés d’une vingtaine d’années et filmés par les caméras de vidéosurveillance n’ont pas encore été identifiés. L’enquête a été confiée à la Sûreté territoriale (ST) de Paris.

Signaler une erreur