Actualités

Perpignan: percutée de plein fouet, elle recherche le conducteur masqué qui a pris la fuite


A Perpignan, une automobiliste a été percutée de plein fouet par un mystérieux conducteur masqué, qui a pris la fuite. Indemne physiquement, mais fortement marquée psychologiquement, la conductrice est bien décidée à retrouver l'homme à l'origine du grave accident de la route.

C’est une histoire choquante, qui fort heureusement se termine plutôt bien pour la conductrice victime de cet accident de la route. L’accident, qui s’est déroulé ce 02 juin 2020, au niveau de la double voie entre Perpignan et Canet-en-Roussillon, a de quoi laisser stupéfait et donner des sueurs froides.

L’automobiliste, qui fort heureusement s’en est sortie indemne physiquement, demeure très choquée ; et pour cause : aux alentours de 20h30 mardi soir dernier, sur la RD617, la conductrice a eu la peur de sa vie, comme elle le relate à nos confrères de L’Indépendant.

Tandis qu’elle roulait normalement, un « vieux Renault Scenic gris métallisé » la percute sur la gauche, tout en se rabattant sur son véhicule. L’automobiliste la pousse alors contre le rail de sécurité, situé à droite. La conductrice fait une tête à queue et se retrouve sur le terre-plein central. L’accident de la route aurait pu s’arrêter là, sauf que le conducteur a récidivé !

À lire aussi : En pleine rue, un chat traîne son ami mort victime d’un accident pour le mettre à l’abri

L’automobiliste masqué la percute à nouveau !

La conductrice, toujours sous le choc de cette première collision, est terrifiée en s’apercevant que l’homme, qui porte un masque, la percute à nouveau et cette fois-ci au niveau de la portière conducteur. « Il pousse la voiture sur plusieurs mètres. Il me regarde. Et il s’en va. Il prend la direction de Canet », relate l’automobiliste miraculée.

« Il s’y est repris à deux fois, comme si c’était voulu. Je l’ai ressenti comme ça  », assure la victime, terriblement choquée par cette collision vraisemblablement voulue, selon son témoignage.

Bien qu’indemne physiquement, la conductrice souffre de nombreuses douleurs : inversion de la courbure cervicale, migraines, brûlures au cou et à la poitrine, plaies dues à des éclats de verre implantés dans ses bras, bleus au niveau de l’abdomen et de nombreuses courbatures. Psychologiquement, l’automobiliste est très marquée, comme le souligne L’Indépendant.

Une voiture totalement fracassée, désormais inutilisable

« Comment ai-je fait pour sortir vivante de cet accident ? » s’interroge désormais la conductrice, qui assure : « c’est atroce ce qui s’est passé ». Bien qu’elle s’en soit heureusement sortie vivante, la conductrice déplore l’état de son véhicule, désormais inutilisable.

« Ma porte côté conducteur est emboutie. Côté droit, le pneu avant est crevé et déformé, et il ne reste que l’amortisseur du pneu arrière. L’arrière de ma Twingo a volé avec le choc. Je n’ai plus de pare-chocs, plus de châssis », explique-t-elle, tout en soulignant qu’il lui est désormais impossible de travailler avec son véhicule.

La victime bien décidée à retrouver le conducteur masqué qui a pris la fuite

La victime, propriétaire d’une Twingo qui ne peut plus être utilisée, est bien décidée à retrouver l’homme à l’origine de cette terrible collision. « Si cet homme est retrouvé, je vais le poursuivre », assure la conductrice, qui a pris un avocat.

Dans ses souvenirs, le conducteur fautif est « plutôt jeune, plutôt mince, aux cheveux courts châtain foncé, légèrement coupés en brosse ». La victime se souvient également avoir aperçu plusieurs fois le chiffre 7 sur la plaque d’immatriculation de l’homme masqué.

« Si quelqu’un a vu quelque chose, qu’il se manifeste auprès des policiers ou des médias. Je souhaite retrouver la personne qui m’a fait ça et que la justice suive son cours », tient-elle à faire savoir.

« Il faut repérer et identifier l’auteur de ces faits. C’est décisif », conclut la conductrice victime de cet ignoble acte, dont l’enquête a été confiée à la brigade accident du commissariat de Perpignan.

Toute personne détenant des informations est priée de joindre les enquêteurs au 04 68 35 70 00 ou bien au 06 13 99 16 39.

Signaler une erreur