Actualités

Axelle Dorier : ce que l’on sait des deux suspects, dont les identités ont été révélées


A Lyon, où la jeune femme a été tuée d'une manière atroce dans la nuit du 18 au 19 juillet, l'émotion reste vive. Tandis que l'enquête se poursuit, de nouveaux éléments concernant les deux suspects ont été dévoilés. Le point sur cette affaire sordide.

À lire aussi : Lyon: Axelle Dorier, aide-soignante de 23 ans, tuée et traînée par deux individus en voiture

Dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 juillet 2020, Axelle Dorier, 23 ans, est morte après avoir été percutée, puis traînée sur 800 mètres par une voiture.

Les deux suspects, âgés de 19 et 21 ans, se sont présentés d’eux-mêmes au commissariat quelques heures après les faits. Inconnus de la justice, ils ont été mis en examen.

La mort sordide d’Axelle Dorier, aide-soignante, entraîne une vive émotion

Elle fêtait ce soir-là son anniversaire, en compagnie de plusieurs amis. Âgée de 23 ans, Axelle Dorier, aide-soignante à Lyon, est morte dans des conditions atroces.

Depuis, son nom accompagné de plusieurs hashtags sont massivement partagés sur les réseaux sociaux. Des photos de la jeune femme, radieuse, circulent également. Des milliers d’internautes sont indignés par ce fait divers sordide, un de plus en France, mais surtout un de trop. Retour sur le déroulement du drame.

Le soir du 18 juillet 2020, Axelle fête son anniversaire dans le 5ème arrondissement de Lyon. Pour l’occasion, la jeune femme a réuni plusieurs dizaines d’amis. Voici comment se sont déroulés les faits, d’après le communiqué du parquet de Lyon :

« Trois hommes s’étaient rendus avec des amis et dans trois véhicules distincts (une Twingo, une Golf et une Mercedes) sur les hauteurs de Fourvière pour discuter. Sur place, ayant constaté qu’une fête s’y déroulait en présence d’une quarantaine de personnes, ils avaient décidé de repartir et la conductrice de la Twingo aurait involontairement percuté un chien. A la suite de cet incident, les occupants de la Twingo et de la Golf auraient été violemment pris à partie par les personnes présentes ».

Aux alentours de 3h40, le conducteur de la Golf, âgé de 21 ans, percute de plein fouet Axelle Dorier qui tente de lui faire barrage dans l’attente des forces de l’ordre.

Axelle Dorier
Axelle Dorier, 23 ans, était aide-soignante. Source : D.R.

Pris de panique, comme il l’a expliqué lors de son audition, il renverse la jeune femme. Celle-ci se relève, le conducteur lui fonce à nouveau dessus et prend la fuite.

Le corps d’Axelle Dorier sera retrouvé 800 mètres plus loin, démembré. Le conducteur du véhicule en cause a assuré, en garde à vue, ne pas s’être aperçu que la jeune femme était restée accrochée sous le véhicule.

Ce dernier, âgé de 21 ans, est mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort et délit de fuite. Quant à son passager, 19 ans, il est poursuivi pour non-assistance à personne en danger. Le premier se trouve en détention provisoire, le second, sous contrôle judiciaire.

Le suspect principal ne possèderait plus son permis de conduire

Les noms des deux suspects ont fuité tardivement dans la presse. Les internautes, de plus en plus nombreux à les réclamer sur les réseaux sociaux, ont fini par les apprendre : Youcef Tebbal et Mohamed Yelloule.

Youcef Tebbal et Mohamed Yelloule, Lyonnais, étaient jusqu’ici inconnus des services de police. Le soir des faits, ils n’étaient pas sous l’emprise d’alcool. Des tests toxicologiques sont en cours.

Exclusivité @faitsetdocs Affaire Axelle DorierChauffeur : Youcef TEBBALPassager : Mohamed YELLOULE#OnVeutDesNoms…

Publiée par Actu Lyon – Rapid News sur Mardi 21 juillet 2020

Ce mardi 21 juillet, plusieurs sources ont rapporté que le suspect principal, Youcef Tebbal, ne possèderait plus son permis de conduire. Un fait qui pourrait, en partie, expliquer pourquoi le jeune homme a tenté de prendre la fuite.

D’après plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, lorsque le chien a été renversé, les protagonistes étaient en train d’effectuer un rodéo sauvage en voitures. Un fait qui devra être vérifié par les enquêteurs.

Ce type de pratiques, de plus en plus courante dans l’agglomération lyonnaise, a déjà causé un accident grave à Vaulx-en-Velin, fin juin 2020. Le chauffard, alors en moto cross, avait percuté de plein fouet un enfant de 5 ans qui traversait la rue à vélo.

Ces dernières semaines en France, plusieurs faits divers ont marqué les esprits. Qu’il s’agisse de la mort de Philippe Monguillot, de la gendarme Mélanie Lemée ou d’Axelle Dorier, toutes suscitent une vive émotion.

Signaler une erreur