Actualités

Météo : la France se prépare à un été caniculaire et plus chaud que la normale


Météo-France a publié ses prévisions météorologiques pour les trois prochains mois. Les températures seraient très élevées sur une grande partie du continent européen.

Les Français ont vécu les deux derniers mois confinés à la maison. Maintenant, les beaux jours arrivent et ils comptent en profiter. D’après les prévisions saisonnières de Météo-France, l’Hexagone pourrait connaitre une saison plus chaude et plus sèche que d’habitude. Reste à savoir si le gouvernement autoriserait les sorties à la plage.

À lire aussi : A quand un retour à la normale ? Ce qu'en disent les scientifiques

Un été plus chaud sur toute l’Europe

Avec un printemps étonnamment chaud, à quoi doivent se préparer les Français pour cet été ? Ce jeudi,  Météo-France a publié ses prévisions saisonnières pour les deux prochains mois. D’après le service de la météorologie et de la climatologie, les températures estivales seraient en hausse. Cela ne concernera pas uniquement la France, mais tout le continent européen.

La France se prépare à un été plus chaud et plus sec.
L’été sera plus chaud cette année. Credit : Wikimedia Commons

L’été 2020 serait ainsi plus chaud que la normale sur une grande partie de l’Hexagone. La probabilité est grande, elle atteint 50%. Pour ce qui est de la précipitation, le sud du pays pourrait connaître des conditions plus sèches que d’habitude. Cela aurait un lien avec le réchauffement climatique.

Plusieurs départements vont être frappés par la sécheresse.

Les experts de Météo-France soulignent que certains départements, notamment le Centre-Ouest (IndreIndre-et-LoireLoir-et-CherDeux-Sèvres et Vienne) pourraient être sévèrement frappé par la sècheresse. Au total, une cinquantaine souffrirait d’une forte diminution de la pluviométrie.

L’organisme tient toujours à rappeler qu’il s’agit de prévisions mensuelles et non journalières. Par ailleurs, la hausse des températures évoluera en fonction des régions. Toutefois, elle serait comprise entre 0,5° et 1.5°. Même s’il est encore difficile d’établir des prévisions pour le mois d’août, les spécialistes estiment que la tendance se poursuivrait.

Le premier ministre a récemment affiché son optimisme sur l’évolution de la pandémie de Covid-19. Plusieurs experts pensent qu’une forte chaleur contribuerait à éradiquer ce coronavirus. Ils rappellent que la précédente épidémie de SARS s’est arrêtée en juin 2003.

Espérons que la canicule ne fasse pas d’autres victimes.

Signaler une erreur