Actualités

L’histoire du petit Rodrigo, l’enfant né sans visage, bouleverse le Portugal


Rodrigo est né le 7 octobre dernier avec une malformation congénitale grave. Il est venu au monde sans nez, sans yeux et avec une partie du crâne en moins. Pourtant, un obstétricien a surveillé la grossesse, il a réalisé les trois échographies prévues. Aurait-il bâclé son travail ?

Rodrigo est venu au monde le 7 octobre dernier. Victime d’une malformation grave, il est né sans visage, son crâne est également incomplet. Bouleversés, les parents ont déposé une plainte contre l’obstétricien. Il n’a pas découvert ces problèmes au cours des trois séances d’échographie. Pressé par l’opinion publique, l’Ordre des médecins l’a suspendu pour six mois, pour négligence.  

À lire aussi : Rodrigo Alves, le "Ken humain", est désormais une "Barbie" et veut avoir un bébé

L’obstétricien a rassuré les parents

Rodrigo est actuellement hospitalisé dans le service de pédiatrie de l’hôpital Sao Bernardo à Setubal. Son histoire a bouleversé les Portugais, une enquête est en cours.

Aujourd’hui, les yeux se tournent vers le docteur Artur Carvalho. Tout le monde se demande comment il a fait pour ne pas constater cette malformation au cours des trois échographies. Ayant constaté certains signes anormaux durant le deuxième trimestre de la grossesse, les parents se sont rendus chez un autre spécialiste. Les images ont alors montré l’absence du visage.

Credit : Twitter

Au lieu de faire un examen complémentaire, le médecin a rassuré la famille. Joana Simao, la tante du petit Rodrigo, se souvient encore de ses mots : « certaines parties du visage ne soient pas visibles lorsque le bébé a le visage collé contre le ventre de la mère. »

Les parents ont eu une mauvaise surprise lors de l’accouchement. Ils sont convaincus que l’obstétricien n’a pas effectué correctement son travail. Ils ont alors déposé une plainte pour négligence.

Le Dr Artur Carvalho est ciblé par six autres plaintes

Ce drame a bouleversé le pays tout entier. L’affaire a fait la une de nombreux médias locaux. Face aux polémiques, l’Ordre des médecins a sanctionné le Dr Carvalho. En attendant le résultat des enquêtes, il est suspendu pour six mois. Apparemment, le docteur est un multirécidiviste. Il fut visé par six autres plaintes au cours de ces six dernières années.

Credit : Pixnio

Alexandre Valentin Lourençon, président du conseil de l’Ordre des médecins pour la région Sud explique leur décision. La suspension vise deux objectifs, éviter que l’affaire détruit la réputation des docteurs et « rassurer les parents. » Ils veulent aussi prendre le temps d’analyser toutes les plaintes. Le Dr Carvalho est maintenant pris entre deux feux. La justice espagnole se penche aussi sur son cas.

Source : 20 minutes

Signaler une erreur