Publicité
Actu

Les images glaçantes d’une salle de torture clandestine découverte à la frontière belge : six suspects interpellés

Suite à une opération policière de grande envergure, la police néerlandaise a découvert une prison clandestine à la frontière belge. Des conteneurs maritimes avaient été aménagés en cellules et salle de torture. Six personnes ont été interpellées.

Un policier aux Pays-Bas.
Aux Pays-Bas, une salle de torture clandestine a été découverte.
19 Partages

Publicité

L’image fait froid dans le dos. Jeudi dernier, les autorités judiciaires et policières néerlandaises et françaises ont annoncé le démantèlement d’un réseau mondial de communications cryptées.

En analysant ces communications, les enquêteurs ont découvert une prison clandestine située dans la province du Brabant-Septentrional, aux Pays-Bas. Cette prison se composait de conteneurs maritimes agencés en cellules et salle de torture. Une image filtre dans la presse, celle d’une salle de torture improvisée.

Découverte d’une prison clandestine aux Pays-Bas : l’image choquante de la salle de torture

D’après le ministère public néerlandais, qui rapporte les faits, cette prison clandestine a été découverte grâce au démantèlement du réseau criminel EncroChat. Ce réseau de communications mondiales était utilisé par des groupes criminels.

En analysant certaines communications cryptées, les enquêteurs ont découvert l’existence d’une prison clandestine à Wouwse Plantage, dans la province du Brabant-Septentrional, aux Pays-Bas.

« L’image de ces conteneurs maritimes est glaçante et très choquante », a fait savoir le ministère public.

Salle de torture clandestine aux Pays-Bas.
Un siège de dentiste transformé en siège de torture a été découvert dans l’un des conteneurs. Source : capture d’écran 7sur7.

« Les pièces étaient recouvertes de plaques insonorisantes. Dans chacune des cellules, des menottes avaient été placées au plafond et au sol pour maintenir une personne debout, les bras levés ».

Dans l’un des conteneurs, les policiers ont retrouvé des uniformes de policiers, des gyrophares et des gilets pare-balles.

Publicité

Salle de torture clandestine à la frontière belge : six suspects interpellés

La police néerlandaise, en coopération avec la police française, a procédé à une vaste opération le 22 juin dernier. Six hommes ont été interpellés au cours de treize perquisitions.

Ces suspects sont originaires de Rotterdam, La Haye, Utrecht, Spijkenisse, Lexmond et Nieuwegein. Ces hommes sont soupçonnés de prise d’otages, enlèvements, sévices graves et participation à une organisation criminelle.

25 armes ont été découvertes chez les six suspects, dont un fusil automatique et des armes de poing.

Le tribunal d’Amsterdam a ordonné, ce 7 juillet 2020, leur détention pour 90 jours.

Signaler une erreur

Poursuivez votre lecture:


Ailleurs sur le web