Actualités

Les habitants de Bangkok crachent du sang à cause de la pollution de l’air


« Il y a deux jours, j'ai eu mal au nez en respirant. J'ai éternué toute la nuit et c'était encore pire quand j’ai craché du sang le lendemain matin »

Alors que l’Australie a atteint des températures record il y a quelques semaines, un smog épais s’est abattu sur Bangkok.

La qualité de l’air est devenue si mauvaise dans certaines parties de la ville que des résidents ainsi que leurs animaux de compagnie, souffrent de problèmes respiratoires, toussent et éternuent du sang !

À lire aussi : GiFi : des clients mécontents de la fermeture des rayons crachent sur les salariés et les insultent

Un smog toxique :

La capitale thaïlandaise est recouverte d’un smog toxique depuis deux semaines. Et des experts suggèrent que le coût à long terme d’une telle pollution atteindrait des dizaines de millions de dollars ! Cette pollution serait causée par un certain nombre de problèmes, dont les véhicules, les travaux de construction, la culture sur brûlis et les étals de nourriture dans les rues de la ville !

Nutthawut Sirichainarumit, une résidente de Bangkok a partagé une image du sang qui est sorti de son nez quand elle a éternué. « Il y a deux jours, j’ai eu mal au nez en respirant. J’ai éternué toute la nuit et c’était encore pire quand j’ai craché du sang le lendemain matin », explique-t-elle sur les réseaux sociaux. « J’étais totalement choquée parce que je n’avais jamais éternué du sang dans toute ma vie. Je crois que c’est à cause de la poussière. »

Seine Premmanuspaisal, un autre Bangkokien explique également que cet air pollué a apporté de nombreux germes et virus dans son organisme. Bien qu’il n’ait jamais eu de problèmes respiratoires auparavant, cet homme aurait reçu un diagnostic d’infection pulmonaire après avoir vomi et craché du sang pendant trois jours.

Khun Songsamut fait également partie des victimes ayant réagi sur internet : « Je sentais que j’allais mourir. C’est à cause de la pollution », a déclaré cet asthmatique en expliquant avoir été envoyé en soins intensifs avec une bronchite aiguë et une hypoxémie après que ses yeux aient commencé à saigner !

Des mesures déjà prises :

Le gouvernement thaïlandais a de son côté pris des mesures pour lutter contre la pollution, notamment en envoyant des drones pour asperger de l’eau à travers la ville et en interdisant la circulation des voitures Diesel. 439 écoles ont également été fermées en raison de la pollution, tandis que les habitants doivent éviter d’allumer du feu ou de faire des activités en plein air.

Certaines usines, quant à elles, pourraient fermer à court terme ou trouver une solution plus écologique si elles souhaitent reprendre leur activité !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur