Actualités

La police recherche des volontaires pour être ivres


Aux États-Unis, la police recrute des bénévoles prêts à s’enivrer pour mener à bien ses formations…

La police de Kutztown Borough, en Pennsylvanie, aux États-Unis, ne lésine pas sur les moyens pour former ses nouvelles recrues dans des conditions les plus proches possibles de la réalité sur terrain. Cette fois-ci, elle a publié mercredi dernier une annonce sur Facebook dans laquelle elle recherchait trois volontaires pour des tests de sobriété lors de contrôles routiers.

Parmi les conditions requises, ces bénévoles devraient être « prêts à boire de l’alcool jusqu’à ce qu’ils soient ivres »…

À lire aussi : On recherche des volontaires pour se faire infecter par le Coronavirus contre grosse rémunération !

Des volontaires ivres pour mieux se former

En fait, la police souhaite former leurs nouvelles recrues à faire passer des tests d’alcoolémie aux automobilistes. Mais pour que les apprenants s’entraînent dans des conditions les plus réalistes possible, il fallait donc des volontaires vraiment ivres et dont les comportements pourraient alors être réellement imprévisibles !

Cela dit, pour être admissible, il faudra répondre à certains critères :

1- Être en bonne santé

2- Être majeur : 25 à 40 ans

3- Avoir un dossier judiciaire vierge et n’avoir aucun antécédent d’abus de drogue ou d’alcool

4- Être prêt à boire de l’alcool jusqu’à l’ivresse

5- Être accompagné d’une personne sobre qui raccompagnera le volontaire chez lui après la formation.

Les volontaires devront également signer une renonciation libérant l’arrondissement de Kutztown de toute responsabilité en cas d’incident.

L’alcool sera fourni

Durant la formation, les volontaires auront donc le droit de boire de l’alcool fourni par les forces de l’ordre et même de se saouler. Par contre, ils ne seront pas payés pour leur participation !

Depuis sa publication, l’annonce a été devenue virale sur Facebook si bien que la police de Kutztown a trouvé les trois volontaires en l’espace de quelques heures seulement !

« Merci à tous pour votre intérêt à nous aider », note la police dans sa publication. « Nous avons eu une réponse écrasante et nous avons assez de bénévoles pour cette formation ! Ceux qui sont sélectionnés seront contactés par le chef de la police. »

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur