Actu

La maman suit les conseils d’un groupe anti-vaccins, son enfant de 4 ans succombe

Crédit : GoFundMe
3 Partages

Un petit garçon de 4 ans a perdu la vie à cause d’une grippe dans le Colorado. Quelques jours avant cette tragédie, le médecin lui avait prescrit des médicaments pour soigner sa maladie. Malheureusement, sa mère ne lui a pas donné le traitement. Elle a préféré suivre les recommandations d’un groupe anti-vaccins sur Facebook.

à découvrir

Le groupe anti-vaccin lui a conseillé des remèdes naturels

Cette histoire dramatique s’est produite au Colorado. Quelques jours avant sa mort, le petit garçon avait fait des crises convulsives. Malgré cela, la maman a choisi de ne pas consulter un docteur. Pourtant, une épidémie de grippe sévit dans la région. Le test était positif pour deux de ses quatre enfants. Afin de protéger toute la famille, le docteur avait prescrit du Tamiflu, un antiviral.

La mère a ignoré le traitement. Elle a sollicité l’avis d’un groupe anti-vaccin sur Facebook, le nombre des membres dépasse les 100.000. Une quarantaine de personnes ont répondu. Elles lui ont conseillé des remèdes naturels tels que le thym, les baies rouges,  et même du lait maternel. Cependant, rien de tout cela n’a fonctionné et le petit garçon est décédé quatre jours plus tard.

On ignore si l’enfant a été vacciné ou non. Credit : Wikimedia commons

Le département de la santé et de l’environnement du Colorado est formel. La grippe a entrainé la mort de cet enfant. Par ailleurs, son dossier médical ne comporte aucune mention indiquant qu’il a déjà été vacciné.

[quads id=7]

États-Unis : 19 millions de cas de grippe

Après la tragédie, une porte-parole de Facebook a déclaré : « C’est une tragédie et nos pensées vont à la famille et à ses proches. Nous ne voulons pas de désinformation sur les vaccins sur Facebook, c’est pourquoi nous travaillons dur pour réduire cela sur notre plateforme, y compris dans les groupes privés ».

La grippe tue des milliers d’Américains chaque année. Le pays traverse une des pires saisons jamais enregistrées. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux USA ont rapporté 19 millions de cas et 10.000 décès. Pourtant, la grippe saisonnière est encore loin de se terminer.

Bref, suivre les traitements préconisés par le médecin est nécessaire.  

Signaler une erreur