Actualités

Ivry : le corps d’un homme datant de 6 ans découvert grâce à des pigeons


Découverte macabre ce 5 août dans un immeuble d’habitation de la rue Jean Galleu à Ivry sur Seine : un corps à l’état de squelette, allongé sur un lit.

À lire aussi : Des archéologues découvrent une gravure de pénis datant de 1 800 ans

Selon les informations recueillies par Le Parisien, les restes humains retrouvés mercredi dernier sont ceux de l’occupant de l’appartement. Il s’agit d’un retraité de 68 ans dont le décès remonterait à la fin 2013, soit 6 ans plus tôt.

Plus aucun signe de vie

Ainsi, à en croire les autres résidents, le jeune retraité qui vivait pratiquement en reclus, aurait justement disparu de la circulation à cette période. D’ailleurs, voyant son courrier s’entasser, certains voisins avaient déjà alerté le syndic et la police. Cependant, les autorités ne sont pas intervenues. Pour cause, le sexagénaire était propriétaire de son logement. Par conséquent, les autorités n’auraient pas pu justifier une entrée forcée.

Retrouvé grâce à des pigeons

Il aura fallu attendre près de sept ans et un coup du hasard pour percer le mystère. En effet, une tempête a fait céder une fenêtre de l’appartement, laissant les pigeons entrer et sortir à leur guise. Et très vite, l’odeur insupportable des fientes a envahi la résidence. Ce qui poussera les habitants à se plaindre auprès des gérants. Eux-mêmes inquiétés par l’arriéré des charges du retraité, le syndic engage alors un cordiste pour refermer la fenêtre, en passant par le toit.

C’est finalement ce professionnel qui a découvert le cadavre. Le commissariat d’Ivry a ensuite pris le relais et ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur