Actualités

Ivres, deux amis se passent un gilet pare-balle et se tirent dessus sans penser aux conséquences


Deux hommes ivres ont été arrêtés après s’être tirés dessus en se relayant un gilet pare-balle

L’histoire s’est déroulé dimanche dernier. Charles Ferris, âgé de 50 ans, et Christopher Hicks, 36 ans, tous deux originaires de l’Arkansas aux États-Unis, se sont amusés à se tirer dessus après une soirée bien arrosée. Les deux hommes ont été arrêtés et risquent de passer les six prochaines années en prison.

D’après les autorités, ils buvaient de l’alcool sur le pont de la maison. Tout allait bien, jusqu’à ce que l’un deux, plus exactement Ferris, a eu la mauvaise idée de mettre un gilet pare-balle. Il a alors demandé à son ami de lui tirer dessus avec un fusil semi-automatique de calibre 22. Ils ont ensuite inversé leur rôle. Visiblement énervé par les douleurs infligées par l’impact des projectiles, Ferris s’est vengé. Il a carrément vidé le chargeur dans le dos de son jeune voisin. Heureusement, la veste a résisté, Hicks s’en est sorti avec quelques ecchymoses.

À lire aussi : 20 internautes racontent leurs achats les plus fous lorsqu'ils étaient ivres

Une fusillade dans les bois…

En rentrant chez lui, Ferris se plaignait de douleur à sa femme Leslie, alors cette dernière a décidé de l’emmener à l’hôpital. Enquêté par le personnel sur l’origine des blessures, il a raconté que lui et son ami étaient pris dans une fusillade dans les bois. Il a reçu des balles dans le seul but de protéger son ami. Malheureusement sa femme était là, elle a raconté aux autorités ce qui s’est réellement passé.

Les deux hommes comparaîtront devant le tribunal

Après cela, Ferris à décider de jouer franc jeu, il ne voulait pas dire la vérité pour éviter que Hicks ait des ennuis. Les deux hommes ont été alors arrêtés par la Police lundi. Ils n’ont passé qu’une journée en détention avant de retrouver leur liberté. Néanmoins, leur mise en accusation est prévue pour le 13 mai.

En attendant, les autorités ont confisqué le gilet pare-balle et l’arme à feu. Ils n’auront plus l’occasion de refaire la même bêtise s’ils picolent à nouveau.

Signaler une erreur