Actu

Ivre, il se fait tatouer la moitié du visage, maintenant, il lui est impossible de trouver un emploi


Il regrette son erreur de jeunesse et le paie cash

Suite à un pari, à une soirée trop arrosée ou bien pour l’une ou l’autre raison, on se fait tatouer quelque chose. Sauf que quelques années plus tard, on peut regretter car il ne nous plait plus ou parce que c’est démodé. Ceci dit, nous n’avons pas trop le choix, on va devoir le garder toute notre vie, à moins d’avoir recours au laser qui est assez coûteux. 

[quads id=2]

Mark Cropp est un néo-zélandais de 19 ans et il peine à trouver un boulot à cause de son tatouage. Il recouvre tout le bas de son visage sur lequel il est inscrit « Devast8 ». Evidemment, les employeurs sont plutôt réticents quant à engager le jeune homme.

Il ne vous fait pas penser à El Diablo, l’un des personnages de Suicide Squad ?

[quads id=3]

En plus de son tatouage, le jeune homme a passé près de deux ans en prison pour braquage à main armée, ce qui le met davantage dans une posture délicate. Voyant que les employeurs refusaient de l’engager, il a décidé de publier un post sur Facebook en mettant en avant ses qualités, ses compétences et son expérience. 

Mark a reçu le soutien de pas mal de gens et on espère pour lui qu’il trouvera un job.

Cela prouve qu’il faut réfléchir à deux fois avant de se faire tatouer car c’est une chose que l’on va garder toute sa vie !

Signaler une erreur